Médias

Togo : Liberté provisoire pour Ferdinand Ayité et Joël Egah 

Les journalistes Ferdinand Ayité et Joël Egah interpellés les 9 et 10 décembre derniers ont eté libérés sous conditions vendredi 31 décembre 2021 selon les informations confirmées par Me Elom Kpande, leur avocat.

Les deux professionnels directeurs de publication du bihebdomadaire « L’Alternative » Ferdinand Ayité et de « Fraternité » Joël Egah, avaient été transférés nuitamment le 24 décembre 2021 à la prison civile de Lomé pour « outrage à l’autorité », « incitation à la haine » et « diffamation « .

Leur interpellation faite sur la base du code pénal à la suite des déclarations contre deux ministres pasteurs du gouvernement a été unanimement condamné par des organisations de presse nationales et internationales.

Lire aussi-Togo : Ferdinand Ayité et Joël Egah transférés à la prison civile de Lomé

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :