Politique

Avant les législatives, le référendum et les locales le 16 décembre

(24hinfo)-Les choses se précisent autour de l’organisation des élections locales au Togo. Lors d’une rencontre d’échanges avec les responsables politiques ce lundi à son siège à Lomé, le bureau de la CENI, Commission électorale nationale indépendante, a annoncé la tenue des élections locales le 16 décembre couplées du référendum quatre jours plutôt que les législatives.

Le 26 janvier 2018, le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi, avait fait savoir aux députés a l’issue de l’adoption du projet de modification de la loi N° 2007-011 du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales au Togo que le ‘Gouvernement est maintenant prêt pour l’organisation effective des élections locales’.

Cette annonce, faite ce jour par le président de la CENI, Kodjona Kadanga, vient confirmer l’engagement pris par le gouvernement à organiser cette année 2018 les élections locales d’ailleurs inscrites à l’agenda de la CENI. Pour ce faire, la CENI devra simplement s’appuyer sur le découpage du pays en 116 communes adopté par le Gouvernement.

Réagissant à cette annonce, le président du NET,Gerry Taama, a utilisé le mot ‘précipité’.

‘Locales et référendum le 16 décembre 2018, législatives le 20 décembre. C’est certes précipité mais je préfère les locales cette année.
On corrigera progressivement, écrit Taama sur compte Twitter.

Nous y reviendrons.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :