Politique

Des députés togolais aux sessions parlementaires de l’OEACP et ACP-UE

Cinq députés togolais prennent part depuis le 29 mars à  Strasbourg en France aux travaux de la  60e session de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP). Elle est  suivie  de la 41e session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE (APP) prévue du 1er au 4 avril 2022.

Le Togo est fortement représenté à ces deux sessions qui se tiennent cette semaine à Strasbourg, en France avec une délégation conduite par l’honorable Mémounatou Ibrahima, 2ème Vice-présidente de l’Assemblée nationale.

Au cours de la 60ème Assemblée parlementaire (AP) de l’OEACP ouverte le mardi 29 mars pour 3 jours, les parlementaires de l’OEACP échangeront leurs points de vue sur les questions mondiales actuelles qui intéressent l’OEACP. Les trois commissions de l’Assemblée parlementaire de l’OEACP : Affaires politiques ; Développement économique, des finances et du commerce ; et Affaires sociales et de l’environnement présenteront leurs rapports au cours de la session. Une séance spéciale est également prévue pour informer les parlementaires sur le nouvel accord de partenariat l’OEACP-UE. Il est attendu le discours du Secrétaire général de l’OEACP, S.E. M. Georges Rebelo Pinto Chikoti, sur l’état de l’organisation.

L’ouverture officielle de la 41ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE (APP) a lieu le vendredi 1er avril 2022. Elle revêt une importance particulière car il s’agira de la dernière APP dans le cadre de l’Accord de partenariat de Cotonou.

Lire aussi-CEDEAO : des députés togolais et leurs pairs en session ordinaire

A l’ordre du jour de cette session, des débats sur un certain nombre de questions, notamment, le nouvel accord de partenariat OEACP-UE, les défis de la paix et de la sécurité et l’impact de Covid-19 sur l’éducation au niveau mondial. Étant donné que la COP27 aura lieu en Égypte et qu’elle est considérée comme une COP africaine, les questions liées au changement climatique sont également inscrites à l’agenda de la réunion.

Une célébration parlementaire spéciale est aussi prévue, pour marquer les 20 ans de l’accord de partenariat de Cotonou et la future coopération parlementaire OEACP-UE.

A noter que les autres membres de la délégation togolaise à ces deux sessions à Strasbourg sont les honorables Pacôme Adjourouvi, Abira Bonfoh, Gerry Taama et Mey Gnassingbé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page