A la uneAssemblée NationalePolitique

L’honorable Abass Kaboua : « Quand quelqu’un laisse, quelqu’un prend »

(24hinfo)-Frédéric Essokoyo Abass Kabou a fait ses premiers pas en tant député ce mardi au siège de la démocratie. Élu dans la circonscription électorale de Danyi, le président du Mouvement des Républicains centristes (MRC, opposition), a estimé que les défis pour la nouvelle Assemblée sont « énormes » mais les plus importants à relever seront les « réformes constitutionnelles et institutionnelles ».

« On va commencer par ce que les gens ont refusé de faire depuis longtemps, notamment le vote du projet de loi relatif à la révision constitutionnelle. Nous irons vite », a-t-il déclaré très joyeux dans sa « nouvelle veste ».

De fait, il entend même sacrifier les jours de congés parlementaires pour travailler. « Quand quelqu’un laisse, quelqu’un prend », dit-il, soulignant que « la communauté internationale nous observe et les Togolais veulent constater qu’il y a un changement ».

Seul député élu de son parti, l’homme politique surnommé « AK228 » par ses militants espère travailler en harmonie avec ses collègues de l’opposition et la majorité présidentielle.

D’ailleurs il dit profiter du boulevard ouvert par les partis qui ont appelé au boycott, tout tant en affirmant que « les choses ne seront plus comme avant à l’Assemblée Nationale ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page