Politique

Pratiques démocratiques : fructueux échanges entre les députés togolais, africains et chinois

Des députés togolais ont pris part mardi 26 avril 2022  par visioconférence à un séminaire consacré à  l’exploration et à la pratique de la démocratie des organes législatifs chinois et africains. La rencontre a réuni aussi bien des députés de l’Assemblée nationale populaire de Chine (ANPC) et des pays africains francophones.

Depuis le siège de l’Assemblée nationale togolaise à Lomé, les députés  Tétou Torou, Ihou Attigbe et Ibrahima Mémounatou, 2ème Vice-présidente de l’Assemblée nationale, Présidente du groupe parlementaire d’amitié Togo-Chine, porte-parole de la délégation ont partagé aussi avec les autres, le fonctionnement de l’institution togolaise.  Après avoir salué l’initiative, l’honorable Ibrahima Mémounatou, a fait une présentation claire et succincte sur le sous-thème : « Défense de la primauté du peuple dans la supervision ».

Dans son exposé, elle a mis en exergue « la Constitution et le Règlement intérieur qui offrent à l’Assemblée nationale, une multitude de dispositions pour défendre les intérêts du peuple » à travers le contrôle a priori via le document d’orientation budgétaire (DOB) et l’étude du projet de loi de finances et le contrôle a posteriori dont entre autres les lois de règlements, les questions sous différentes formes (écrite, orale et d’actualité), les commissions parlementaires d’enquête et de contrôle ; les interpellations.

Aussi, poursuit-elle que la surveillance par le parlement sert de contre-pouvoir et garantit l’avenir des populations.

Lire aussi-Des députés togolais aux sessions parlementaires de l’OEACP et ACP-UE

« En somme, un contrôle parlementaire efficace assure une défense véritable des intérêts du peuple et veille au mieux-être de la population. Le thème de ce séminaire s’inscrit dans une démarche collective de mobilisation des énergies nécessaires à la construction d’une communauté de destin sino-africaine. Il fait appel à une nouvelle vision de l’amitié entre les peuples de Chine et d’Afrique », a ajouté Ibrahima Mémounatou.

Lire aussi-Togo : les députés à l’école du contrôle des politiques publiques

Rappelons que la coopération entre la Chine et le Togo date de 46 ans et s’est encore diversifiée ces dernières années dans plusieurs domaines. La construction du siège de l’Assemblée nationale est le fruit de cette coopération.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page