A la unePolitique

Présidentielle : « L’ANC ne détient aucun document attestant la victoire d’Agbéyomé Kodjo »

La guerre entre la Dynamique Monseigneur Kpodzro et l’Alliance nationale pour le changement (ANC)  n’est pas encore finie. Cette semaine, le parti de Jean-Pierre Fabre s’est violemment pris à la Dynamique dont le candidat à la présidentielle du 22 février 2020,  Agbéyomé Kodjo,  soutient avoir récupéré 30 des 35% des suffrages qui sont régulièrement accordés au chef de l’ANC à  chaque élection présidentielle. Pour la formation politique, il s’agit d’une déclaration « grotesque» et « mensongère ».

« L’ANC veut être claire. Elle ne détient aucun document attestant la victoire de Monsieur Agbéyomé Messan Kodjo à la présidentielle du 22 février 2020. Les résultats en sa possession sont des résultats frauduleux issus de bourrages d’urnes, de falsifications des procès-verbaux des bureaux de votes, etc… Des résultats fantaisistes et inexploitables qui ne sauraient attester ni la victoire d’Agbéyomé Kodjo ni celle d’aucun autre candidat à cette élection », indique un communiqué du parti publié jeudi 5 novembre 2020. 

« Le mensonge n’est plus l’apanage du seul RPT/UNIR », peste l’ANC, qui enchaîne, « de prétendus opposants s’y délectent quotidiennement. Et une sommité religieuse n’a pas hésité à adopter et encourager cette pratique détestable qui se poursuit malheureusement ».

Lire aussi-Togo : Agbéyomé Kodjo préside les conseils des ministres dans un champ de maïs

« Il est parfaitement indécent et surtout irresponsable que Agbéyomé Messan Kodjo se proclame vainqueur d’une élection, sur la base des résultats imaginaires qui procèdent d’une construction intellectuelle. Et demande ensuite à l’ANC, qui détiendrait les preuves de sa victoire réelle, de produire celles-ci », poursuit la note  de l’ANC, qui  néanmoins, reconnait, « avoir donné les tendances de l’élection du 22 février, mais pas les résultats ».

Avant de prévenir : « Désormais, l’ANC apportera en tant que de besoin toute réponse appropriée, tout démenti, toute clarification, toute mise au point pour démonter et démanteler les machinations et les montages grossiers visant à la discréditer ».

Lire aussi-Togo : Non, l’opposant Agbéyomé Kodjo n’est pas mort

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :