Politique

Togo : le ministre Yark acte la création de 60 commissariats et postes de Police

Par arrêté daté du 19 aout 2022, le ministre de la sécurité et de la protection civile, général Yark Damehane a officialisé la création de soixante commissariats et postes de Police au Togo. La compétence territoriale des différentes unités est fixée au périmètre urbain et suburbain de la localité.

Au total, il s’agit de 55 commissariats de Police et cinq postes que le patron de la sécurité a ordonnés leur ouverture sur le territoire. Ainsi, dans le Grand Lomé, il sera crée un commissariat à Vakpossito (Commune agoè-nyivé3), Togblékopé (Agoè-nyivé 4) puis en région, notamment à Amoussoukopé (Agou2),  Hihéatron (Amou3), Adogbenou (Anié2), Noepé (Avé2), Attitogon (Bas-mono 2), Bandjéli (Bassar2), Kétao (Binah 2), Agbandi (Blitta 2), Timbou (Cinkassé 2), Namon (Dankpen 2), Elavagnon (Danyi 2), Moretan (Est-mono 2), Pya (Kozah2), notamment.

Les cinq postes de Police seront installés à Ahonkpoè (Ancien PP les Belgiques Agoè-nyivé2), Ekpégnon (Amou2), Kpatégan (Amou2), Pana (Tône 1) et Gapè-wonougba (Zio 4).

Lire aussi-Togo : la formule du Col. Okpaoul pour décongestionner les commissariats

Un commissariat de police est une unité territoriale des forces de police, généralement dirigée par un commissaire ou un commandant de police. Mission ? Assurer la sécurité des personnes, des biens et des institutions (sécurité de proximité), surveiller le flux migratoire en luttant contre l’immigration clandestine et enfin lutter contre le crime organisé, la grande délinquance et le trafic de drogue.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :