Politique

Togo-Terrorisme : l’état d’urgence sécuritaire prorogé de six mois

 Quelques minutes après l’ouverture solennelle de la deuxième session ordinaire de l’année 2022, la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tsègan  a dirigé les travaux d’examen et d’adoption du projet de prorogation de l’état d’urgence sécuritaire en vigueur dans la région de savanes.En effet, l’état d’urgence a été décrété  par le président de la république le 13 juin 2022 sur le fondement de l’article 94, pour un délai de trois (3) mois. A quelques jours de l’échéance, précisément le 12 septembre 2022 alors que la situation sécuritaire reste alarmante dans la région, le gouvernement a déposé sur la table de l’Assemblée nationale, un projet de prorogation de six mois.

Pour le ministre de la sécurité et de la protection civile, Général Yark Damehame, l’adoption de cette loi dans le contexte actuel témoigne de la vigilance et de la capacité de la représentation nationale à prendre des mesures urgentes, proportionnées par rapport à la nature et à la gravité des menaces récurrentes visant à mettre en péril l’intégrité et la sécurité du territoire national.

Il a, en outre, exhorté la représentation nationale à la sensibilisation des populations sur la nécessité réelle d’une coopération en vue de faire face efficacement à ces groupes armés.

Lire aussi-Togo : le gouvernement décrète l’état d’urgence sécuritaire dans les savanes

De son côté, la présidente de l’Assemblée nationale a félicité ses collègues députés pour leur disponibilité, leur sens élevé de devoir et de responsabilité lors de l’étude et de l’examen du présent projet de loi.

Après avoir fait remarquer le pragmatisme du gouvernement, sous la houlette du Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, elle a vivement souligné la disponibilité de l’Assemblée nationale à accompagner le gouvernement dans la prise de mesures visant à assurer l’intégrité, la sécurité du territoire national ainsi que le bien-être des populations.

Enfin, elle a exhorté l’ensemble de la population à collaborer avec les forces de défense et de sécurité en vue d’une paix durable au Togo.

A noter que le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sécuritaire comporte deux (2) articles.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page