Culture

Togo : Gal Félix Katanga incinère 100 armes illégales saisies par la CNPAL

Cent armes tout calibre saisies par la Commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicites des armes légères et de petit calibre (CNPAL ont été détruites le lundi 5 septembre à Lomé, en marge du lancement de l’édition 2022 du « Mois de l’amnistie en Afrique ». La cérémonie de destruction symbolique a été présidée par le général Félix Katanga.

Le président du CNPAL a indiqué que la destruction des armes, préconisée par plusieurs instruments internationaux, notamment le Programme d’action des Nations unies visant à prévenir, combattre et éliminer le commerce des armes légères et de petit calibre sous tous ses aspects, la Convention de la CEDEAO sur les armes légères et de petit calibre, leurs munitions et matériels connexes, revêt plusieurs avantages. Il s’agit entre autres, du rétablissement de la paix dans les zones post-conflits ; du maintien et de la consolidation de la sécurité humaine dans les pays en état de paix ; du meilleur contrôle des stocks d’armes et de la réduction du risque de vols d’armes au niveau des stocks légaux, dit-il.

Le général Katanga a, à l’occasion, soumis des doléances aux partenaires. Ces doléances sont entre autres, d’accompagner le Togo dans ses efforts de lutte contre le fléau des armes légères et de petit calibre au regard des menaces terroristes dont il fait l’objet ces derniers temps ; d’instituer des rencontres périodes et régulières de partage d’expériences entre les Etats sur les questions de désarmement, notamment le projet Faire Taire les Armes avec l’implication du UNREC. Il a témoigné la gratitude du gouvernement à la commission de l’Union Africaine pour le grand intérêt accordé au Togo en procédant au lancement du mois de l’amnistie 2022 à Lomé.

Lire aussi-Togo-Yark Damehane promu Général de Brigade, Félix Kadanga promu  Général de division

Avec ATOP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page