Santé

CHU campus : Dr Kalao Assima œuvre à l’amélioration du circuit du patient

Le centre hospitalier universitaire (CHU) campus de Lomé est en pleine phase de modernisation. Le directeur général Dr Kalao Assima Essodom en poste bientôt un an enchaîne les actions visant à améliorer le circuit du patient, et à lutter contre les fraudes et les falsifications.

Pour satisfaire les demandes des patients sur la longue attente aux différents guichets, Dr Kalao a procédé dès sa prise de fonction à la numérisation des systèmes grâce à un logiciel permettant la délivrance rapide des bons de consultation  et des résultats des actes délivrés comme les analyses. De fait, le temps d’attente est passé de 2 à 3 heures à 30 minutes aujourd’hui.  « Tout malade qui vient est vite satisfait pour aller voir le médecin spécialiste où bien tout médecin dans le cadre des administrations classiques », confie le directeur général, qui se satisfait grâce à l’informatisation d’un meilleur suivi des recettes.

S’agissant de l’offre de soins, la direction de l’hôpital a remis en service la traumatologie-orthopédique réhabilitée au dernier trimestre de l’année 2021 et ouverte au public en début d’année. Le service de gynécologie-obstétrique dont le bloc opératoire a été équipé par le  programme des nations unies pour le développement permettra désormais à l’hôpital de contribuer à l’amélioration des résultats de la morbidité et de la mortalité des femmes et des nouveau-nés admis en gynécologie et en obstétrique.

Lire aussi-Togo-CHU Campus : Dr Kalao veut améliorer la prise en charge des patients

L’approvisionnement de la pharmacie en médicaments a été renforcé au point de permettre aux patients de s’en procurer rapidement. Le circuit a également été revu pour barrer la voie aux ventes parallèles. Le paiement électronique (T-money, Flooz ou TPE…) est en étude, toujours dans le but de réduire l’attente.

En projet, l’hôpital envisage de se doter d’une unité polyvalente de réanimation chirurgicale lui permettant de prendre en charge tout type de blessés  dont certains graves sont évacués sur d’autres hôpitaux publics de la capitale. Un leasing du laboratoire est aussi prévu de même que la réhabilitation  et l’équipement des services de neurologie et de cardiologie entre autres.

Lire aussi-CHU Campus : Le PNUD dote le bloc opératoire de gynécologie de matériels de pointe

Créé en 1987, le CHU Campus dispose actuellement de 199 lits  et compte 9 services d’hospitalisation et 21 services de consultations. Il emploie 499 agents dont 136 paramédicaux et 48 personnels médicaux parmi lesquels 9 spécialités. Il faut préciser que près de 50% de ce personnel émarge sur le budget de l’Etat et 36% sur le budget autonome de l’hôpital.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page