Santé

Université de Kara : des étudiants édifiés sur la résistance aux antibiotiques

Des étudiants de la faculté des sciences de la santé de l’Université de Kara ont été sensibilisés samedi 26 novembre 2022 sur la résistance aux antibiotiques. Une occasion d’interpeller la conscience des futurs prescripteurs sur les dangers de ce fléau qui pourrait tuer 10 millions de personnes d’ici 2050.

L’université de Kara n’est pas restée en marge de la semaine du bon usage des antibiotiques célébrée du 18 au 26 novembre 2022 au Togo. Sur demande de la présidence de l’institution, la faculté des sciences de la santé a organisé plusieurs activités dont la sensibilisation sur  la résistance des antimicrobiens.

La résistance aux antibiotiques est l’inefficacité d’un ou plusieurs antibiotique(s) face à une infection bactérienne. Les causes sont de diverses, selon les spécialistes. Il s’agit de la mésusage, de  l’automédication lorsqu’une personne décide de prendre sans aucune prescription médicale et lorsqu’elle interrompt le traitement dès qu’elle se sent mieux.

« Les antibiotiques ne sont pas des médicaments à prendre sans ordonnance mais, nous constatons que la plupart de la population dès l’instant qu’elle sent un symptôme d’infection va acheter ou prendre des antibiotiques sans aucune consultation »,  déplore Dossim Sika,  professeur de bactériologie et de virologie à l’Université de Kara.   « La mauvaise utilisation provoque donc la résistance et accroît la mortalité », ajoute-t-elle.

Vente sur prescription au Togo 

Au Togo, il est noté une résistance de l’ordre de  40 %  des infections aux amoxicillines et aux  ceftriaxones. A Kara, les données sur 2019 à 2022 indiquent une présence de résistance de certaines souches de 2 à 30 %.

Malgré le constat alarmant, un effort considérable est fait ces dernières années, avec notamment la désignation d’un point focal, l’élaboration d’un plan de lutte et la décision des pharmaciens de ne plus délivrer ces médicaments sans ordonnance.  Sauf que l’effort doit être collectif afin que le médecin traitant puisse aussi prescrire avec beaucoup d’attention. D’où la sensibilisation des futurs médecins de la FSS de l’Université de Kara.

Notons que la célébration de cette année est placée sous le thème,  « ensemble, prévenons la résistance aux antibiotiques ».

Lire aussi-Efficacité des antibiotiques : les pharmaciens Togolais veulent être à l’avant-garde de la lutte contre l’antibiorésistance

Esaï Lamatetou depuis Kara

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :