Société

Akinwumi Adesina, le patron de la BAD nommé pour le Prix Sunhak de la paix

Le président de la Banque africaine de développement (Bad) a été retenu pour le prix Sunhak pour la paix 2019 aux côtés de Waris Dirie, 53 ans, ancienne top-modèle internationale et fervente activiste dans la lutte contre les mutilations sexuelles, rapporte le journal Lejecos

Le Président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, 58 ans, est en lice pour le prix Sunhak pour la paix 2019 aux côtés de Waris Dirie, 53 ans, ancienne top-modèle internationale et fervente activiste dans la lutte contre les mutilations sexuelles, a annoncé hier le Comité du prix Sunhak au Centre international des congrès du Cap (Afrique du Sud).

Le prix Sunhak pour la paix honore les personnes et les organisations qui apportent une contribution significative à la paix et au bien-être des générations à venir.

Le Comité Sunhak prend acte des réalisations de M. Adesina en matière de bonne gouvernance dans les opérations de la Banque en Afrique, qui visent à renforcer la capacité du continent à se nourrir et à transformer ses systèmes économiques afin de générer de la richesse pour les millions d’agriculteurs africains des zones rurales.

«Économiste agricole, Akinwumi Adesina est depuis plus de trente ans un chef de file en matière d’innovation dans le secteur de l’agriculture. Il a considérablement œuvré à l’amélioration de la sécurité alimentaire sur tout le continent, contribuant ainsi à la croissance dynamique de l’Afrique et à l’éradication de la pauvreté ».

Le président de la Banque africaine de développement, a été le premier à lancer de grandes transformations dans le domaine agricole, notamment en développant la production de riz par l’introduction de technologies à haut rendement et l’élaboration et la mise en œuvre de politiques visant à faciliter l’accès des agriculteurs aux technologies, en augmentant la disponibilité de crédit pour des millions de petits exploitants, en attirant des investissements privés dans le secteur agricole, en luttant contre la corruption dans le secteur des engrais et en contribuant à la mise en place de politiques majeures favorisant la révolution verte de l’Afrique.

Le Sommet africain des engrais, qu’il a organisé en 2006, a été l’une des plus grandes réunions de haut niveau dans l’histoire de l’Afrique ayant contribué substantiellement à la résolution des questions alimentaires.

Aux commandes, depuis 2015, du Groupe de la Banque africaine de développement, qui joue un rôle central dans le développement de l’Afrique, il a apporté son leadership dans la promotion de sa stratégie dite « des High 5 », axée sur cinq priorités : Éclairer l’Afrique, Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines.

Il Sik Hong, qui préside le Comité du prix Sunhak pour la paix, a déclaré : « Les créateurs du prix Sunhak l’ont établi en se fondant sur la vision “Une famille unie en Dieu”. Le prix Sunhak pour la paix de 2019 accorde une attention particulière à la paix et au développement humain en Afrique. »

Le prix Sunhak pour la paix comprend une récompense d’un montant d’un million de dollars. La cérémonie de remise du prix Sunhak pour la paix 2019 aura lieu en février 2019 à Séoul, en Corée.
Adou FAYE
lejecos

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :