Société

Togo : 58 sous-lieutenants de Police reçoivent leurs épaulettes

Cinquante-huit sous-officiers de police, dont neuf femmes, formés à l’Ecole Supérieure des Forces de Sécurité (ESFOS), ont reçu leurs épaulettes de sous-lieutenant de police. La cérémonie présidée par le ministre de la sécurité, général Yark Damehane s’est tenue jeudi 10 novembre en présence du parrain de cette première promotion, colonel Nèyo Takougnadi.

Les 58 récipiendaires, qui ont fait ainsi leur entrée dans le rang des sous-lieutenants de police, sont passés par plusieurs étapes. Ils avaient d’abord le grade d’officier de police adjoint, totalisant au moins 13 ans de service. Sur 200 à la présélection, 60 ont été retenus pour ce stage qui s’est déroulé en trois étapes : d’abord la formation accélérée de certificat inter-arme des Forces Armées Togolaises (FAT) à l’Ecole nationale des sous-officiers de Témédja, à l’issue de laquelle, 58 ont été déclarés aptes pour la suite.

A l’ESFOS, le premier trimestre a été consacré au diplôme de qualification supérieure de la police numéro 1 (DQSP1) et le second trimestre au DQSP2, ainsi que toutes les connaissances indispensables à l’officier de police.

Lors de la formation, les stagiaires ont également été instruits sur les droits de l’Homme, le droit international humanitaire, la police de proximité, l’éthique, la morale, la discipline et la loyauté envers les institutions de la République.

Lire aussi-Kara : La Police nationale démantèle une bande de 5 voleurs

« Vous avez une lourde responsabilité au regard de ce qui prévaut dans la sous-région et ce que les populations attendent de vous. Nous sommes dans un monde en perpétuelle mutation où l’à peu près n’est pas admis, où le doute n’est pas toléré et où l’hésitation est à bannir », a déclaré le ministre  Général Yark Damehane.

Lire aussi-Togo : l’effectif des forces armées étoffé avec 61 sous-lieutenants

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page