Tech&web

Togo : 12 filles en lice pour le concours « Reine des sciences et technologies »

Encore quelques heures et la Reine des sciences et technologies et ses deux duchesses seront connues. L’initiative portée par la Fondation Assal dirigée par la députée Abira Bonfoh vise à promouvoir la culture de l’excellence en milieu scolaire et dans la société  puis à inciter les meilleurs à persévérer dans leur cursus.

Devant la presse vendredi 7 octobre 2022 à Lomé, le comité d’organisation a précisé que le concours se déroule en cinq étapes, notamment, les  inscriptions, la présélection, l’évaluation, l’examen (écrit et oral) puis la remise des prix prévue ce samedi 8 octobre dans un grand hôtel de Lomé. Ainsi, sur 77 candidatures reçues à la fin des inscriptions, 69 dossiers respectant les règles du concours ont été retenus. Après l’évaluation, 12 excellentes candidates ont été finalement sélectionnées pour subir les autres phases  du concours.

« Ce concours intervient à un moment où la question d’orientation scolaire en rapport avec les emplois actuels et futurs revient avec insistance dans toutes les réflexions liées aux réformes utiles et obligatoires à opérer au sein de notre système éducatif », a lancé Ourna Gnanta, chargé de communication.

Lire aussi-Togo: Asaal initie la « Reine des sciences et technologies »

Selon  la présidente du jury, Dr Bafaï, maître de conférence au département de chimie de l’Université de Lomé,  les critères ayant servi d’évaluation  sont l’âge, les notes dans les matières scientifiques en classe comme à l’examen du BEPC 2022 (au moins 15 sur 20) et la lettre de motivation.  Ces critères notés ont permis de retenir les 12 filles finalistes, qui ont subi vendredi des épreuves écrites et orales.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :