Togo : des armes et munitions brûlées

0

Quelque 2.300 armes à feu – fusils de chasse, pistolets, armes de guerre –  et 10 000 munitions saisies depuis 2012 au  Togo par les forces de sécurité ont été détruites samedi à l’occasion de la journée internationale de la paix.

« Le gouvernement, en prenant la décision de brûler ces armes qui peuvent toujours faire mal, réaffirme sa ferme volonté, son engagement et sa détermination à préserver la paix, élément essentiel pour le développement d’un pays », a déclaré le ministre togolais de la sécurité, le général Yark Damehame. Je demande aux forces de défense et de sécurité de continuer dans ce sens, pas d’état d’âme pour préserver la paix ».

Ces dernières années, le Togo a pris plusieurs initiatives pour mieux  sécuriser son territoire. De la refondation des Forces armées togolaises à la création des régions militaires,  de gendarmerie et de police  au vote  d’une loi sur la sécurité intérieure ou encore le marquage des armes sur le territoire togolais, les pouvoirs publics ont tout mis en œuvre pour mieux contrôler les armes en circulation au Togo.

Laisser un commentaire