Afrique

Éthiopie : Sahle-Work Zewde, première femme présidente du pays

L‘Éthiopie aura une femme présidente du pays, annoncent des médias locaux. Une grande première dans ce pays qui jure désormais sur la parité. D’après des médias éthiopiens, c’est ce jeudi 25 octobre que Mulatu Teshome devrait démissionner de son poste de président de la République.

Et selon les mêmes sources, c’est une femme que le Parlement devrait élire à la magistrature suprême. Il s’agit de Sahle-Work Zewde, diplomate et représentante de l‘Éthiopie aux Nations unies, poste dont elle a déjà démissionné.

Née en 1950 à Addis-Abeba, Sahle-Work Zewde est diplomate de carrière. Elle s’apprête à entrer dans l’histoire comme la première femme à accéder à la magistrature suprême.
Bien que la fonction de président de la République ne soit qu’honorifique étant donné que toutes les prérogatives ou presque sont dévolues au Premier ministre, l‘élection de Sahle-Work Zewde interviendra après que le Premier ministre Abiy Ahmed a mis en place une équipe gouvernementale composée de 10 femmes et de 10 hommes.

De là à déduire que l‘Éthiopie pourrait faire davantage en matière de parité.

africanews

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page