A la uneCoopération

Togo : le Général Damehane répond à l’opposant J-P Fabre : l’avion a bien atterri’

(24hinfo)-Lundi intervenant chez nos confrères de Victoire FM, le leader de l’ANC, Jean-Pierre Fabre laissait entendre que les autorités togolaises ont refusé à un avion Ghanéen d’atterrir à l’aéroport de Lomé pour évacuer l’opposant, Nicodème Habia, qui bouclait ce jour son 14e jour de grève de la faim.

Réagissant ce mardi à ces propos sur la même radio, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général, Yark Damehane confirme l’atterrissage de l’avion sur le tarmac de l’aéroport de Lomé et non ‘accès refusé’, comme le soutenait M. Fabre sauf que poursuit le ministre ‘le Togo n’est pas une colonie du Ghana. ‘Le Ghana fait partie de la facilitation mais l’avion est arrivé sans l’autorisation des autorités togolaises et qui ne connaissent pas la mission de l’avion’.

‘Moi je s ne suis pas au courant, le ministre ghanéen, a déposé le courrier, on lui a dit d’attendre, qu’on lui reviendra, sans attendre notre retour, il envoie l’avion, ce n’est pas normal. C’est un avion militaire, ce n’est pas normal’, a expliqué le ministre, qui prévient M. Fabre de ‘ mieux se renseigner avant de faire des déclarations sur les ondes’.

‘L’avion a bien atterri mais il ne pouvait pas le prendre (Nicodème Habia, ndlr) parce qu’on ne savait pas sa mission. Je dis bien, le ministre Ghanéen a posé le problème, on devrait lui revenir il n’a pas attendu pour envoyer l’avion. Ce n’est pas amical, quant on est des amis, lorsque vous posez un problème attendez la réponse avant’, précise le Gl Damehane qui n’a pas apprécié la procédure adoptée. ‘Il (le ministre du Ghana ) a fait la demande d’évacuation à qui ?. Vous pensez normal le Togo envoyer un avion dans une ville du Ghana chercher un malade sans que les autorités ghanéennes ne donnent leurs avis. ? Je ne crois pas. Le ministre même après s’est excusé parce que le comportement n’était pas amical’

Grève de la faim, la comédie

Interrogé sur cette manière ou ce genre de manifestation de l’opposant pour mettre de la pression sur le gouvernement à libérer les personnes arrêtées dans le cadre des manifestations, le Gl Damehane parle de ‘comédie’ et demande à l’intéressé de laisser la justice faire son travail.

‘Il demande la libération des détenus politiques en tant que qui ? Il n’a qu’à laisser la justice faire son travail. Il pense faire pression sur les gens en faisant cela, c’est de la comédie qu’il est en train de faire. Je dis bien de la comédie, il fait grève de la faim, pour forcer la main aux gens, ils prennent des engagements mais ils ne les respectent pas et vous voulez qu’on se plie’, déclare-t-il, précisant qu’il faut faire confiance à la justice car ceux qui sont détenus là-bas savent ce qu’on leur reproche’

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :