Développement

Agoè-nyivé 1 : le conseil municipal à la rencontre des chefs traditionnels

Le conseil municipal d’Agoè-nyivé 1 actuellement en session ordinaire a échangé mardi 15 novembre 2022 avec les chefs traditionnels, et les présidents des comités de développement sur la vie de la commune et l’état d’exécution des projets et programmes. La rencontre a permis au maire Kovi Adanbounou de requérir l’implication de tous les acteurs à leurs côtés pour la bonne conduite des affaires.

L’initiative de la rencontre avec les acteurs de base sus-cités cadre avec la gouvernance locale inclusive. Élu par la population, le conseil municipal veut être  redevable. C’est ainsi que depuis 2021, le maire  Kovi Adanbounou a décidé de rencontrer lors de la dernière session de l’année, dite budgétaire, les portes voix de la population. Ceci, dans le but de les informer du déroulement des activités, de la mobilisation des ressources à la concrétisation des projets et programmes.

En retour, il leur est demandé d’être le relais de la commune auprès de la population.

A l’ouverture, le maire a levé l’équivoque sur les thématiques qui doivent être abordées. « Il n’ y aura pas de sujets tabous, tout sera dit, il ne s’agit pas d’une cour de justice, mais, nous sommes là pour faire le point de ce qui se fait et recueillir vos avis, vos critiques et vos suggestions pour le décollage de notre commune », a-t-il souligné

Le secrétaire général de la Préfecture d’Agoé-nyivé, Joseph Kazandou a de son côté salué l’initiative du conseil municipal et la mobilisation des acteurs. « Cela montre la grande importance que tous les participants portent aux affaires de la commune. On ne peut pas faire le développement sans les chefs traditionnels et les comités de développement des quartiers et villages. Vous êtes les premiers conseillers de la population  et votre  implication dans la mobilisation des moyens par le conseil municipal est très capitale », a-t-il déclaré,

Lire aussi-Agoè-nyivé 1 : ouverture de la quatrième session ordinaire

Les débats ont été proprement lancés après une brève présentation de la vie de la commune par Badagbon Kossivi, premier adjoint au maire. Elle a porté sur la mobilisation des taxes, le projet de construction de la pédiatrie du CMS de Démakpoe, les appuis aux écoles, la construction des latrines et les difficultés entre autres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page