Développement

Agoè-nyivé 1 : ouverture de la quatrième session ordinaire

Le conseil municipal d’Agoè-nyivé 1 dirigé par le maire Kovi Adanbounou a démarré vendredi 11 novembre 2022, les travaux de la quatrième session ordinaire de l’année. Plusieurs sujets  sont à l’ordre du jour dont le bilan des activités déroulées en 2022 puis, l’examen et l’adoption du budget exercice 2023.

Dernière session de l’année mais, très capitale pour la commune. Du bilan des activités de 2022 à dresser, à  l’examen et adoption du budget exercice 2023, les conseillers municipaux exploreront également des pistes de mobilisation des ressources pour l’exécution des projets et programmes.

A cet effet, le secrétaire général de la Préfecture d’Agoé-Nyivé, Joseph Kazandou a donné quelques pistes lors de son intervention de circonstance à l’ouverture. A le croire, la commune peut mobiliser encore plus de fonds avec le recadrement de la délivrance des autorisations d’occupation des places par des opérateurs économiques, formels ou informels installés dans la commune.

Il a également attiré l’attention des conseillers sur la gestion des hôpitaux privés, des églises, des espaces de loisirs et des écoles notamment.

« Au cours de cette session nous procéderons à la révision de la délibération portant redevances, taxes et amendes communales, a déclaré le maire Kovi Adanbounou dans son allocution d’ouverture. Pour lui,  la révision qui tiendra compte des réalités du moment vise à faciliter les activités de certains opérateurs économiques sur le territoire communal ».

Pour l’occasion, il a exhorté les conseillers à la détermination, à  plus d’inventivité, d’esprit d’écoute et de subtilité dans la  conduite  de la session et des affaires publiques.

Pour 2023, la commune prévoit achever rapidement les travaux de construction du service de pédiatrie du Centre médico-social de Démakpoé. C’est un projet amorcé depuis l’année dernière par la commune Agoé-Nyivé 1.

Lire aussi-Agoè-nyivé 1 : vandalisme des panneaux de limites avec Golfe5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page