Développement

Togo : les ministères de la communication et de la jeunesse renouvellent la convention de 2017

Le ministère de la Communication et des Médias et celui du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes ont signé, le mardi 20 septembre à Lomé, une convention de partenariat pour la promotion médiatique des produits des jeunes entrepreneurs.

Cette convention renouvelle celle mise en œuvre à partir de 2017. Elle a été réaménagée pour une meilleure exécution et un soutien renforcé aux jeunes entreprises. Ce partenariat devra renforcer et élargir les relations institutionnelles entre les deux ministères, convaincus du caractère indispensable de la publicité des activités de ces jeunes qui éprouvent des difficultés à supporter les coûts élevés de la communication.

Cette entente permettra aux jeunes entrepreneurs accompagnés par les mécanismes gouvernementaux d’appui, notamment le FAIEJ, PAEIJ-SP, CERES, CNEJ de bénéficier de tarifs préférentiels et de créneaux d’horaires avantageux pour communiquer sur leurs produits et services. Ces jeunes pourront également bénéficier d’une expertise et de conseils pour la réalisation de leurs supports de communication écrite et audiovisuelle.

Les documents ont été paraphés par les ministres en charge de la Communication, Prof Akodah Ayéwouadan et celui en charge de la Jeunesse,Myriam Dossou-D’Almeida.

Pour l’occasion, la ministre Dossou-D’Almeida a souhaité qu’à travers cette convention, les jeunes entrepreneurs fassent connaître leurs produits, services, talents et visions. Elle les a exhortés à saisir ces opportunités et à en tirer le meilleur profit. La ministre a dit qu’elle sait également compter sur la disponibilité des médias d’Etat et des équipes des différents mécanismes pour la mise en œuvre efficiente de la présente convention.

Lire aussi-Togo : le futur centre de développement du sport de Bassar bientôt livré

De son côté, le ministre Ayéwouadan a rappelé que ce partenariat ouvre de nouveaux horizons que les jeunes entrepreneurs devront saisir. Ce qui permettra, dit-il, à l’économie de pouvoir assurer sa promotion à l’interne avant d’envisager un rayonnement à l’international. Il a rassuré que son ministère, à travers ses différents départements, mettra tout en œuvre pour que cette convention soit une réussite.

Près d’une centaine de jeunes ont déjà saisi les opportunités proposées entre 2017 et 2021 sur la Télévision togolaise (TVT), les radios des services publics (Lomé et Kara), Togo Presse et l’Agence togolaise de presse (ATOP).

Avec Atop

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page