Economie

A Lomé, les réassureurs africains débattent de leur rôle dans la croissance économique

Lomé accueille depuis lundi 3 octobre 2022, le 26e forum de la réassurance de l’Organisation africaine des assurances (OAA) sous le thème « croissance durable : le rôle des réassureurs africains dans la croissance économique et développement ». Objectif : permettre aux réassureurs africains de mener une réflexion plus approfondie sur leur rôle dans la croissance économique du continent.

Les travaux du forum se déroulent en trois sessions. La première porte sur le rôle des réassureurs dans la motivation de la croissance et du développement de l’industrie ; la deuxième sur l’atténuation de l’externalisation des primes : défis et opportunités et la troisième sur le renforcement de l’environnement réglementaire en Afrique pour soutenir l’innovation et la croissance.

Ces assises de deux jours traduisent une démarche proactive et inclusive des acteurs du marché de l’industrie de l’assurance pour accompagner les Etats, les économies, le secteur privé, les investisseurs dans leurs activités économiques, au bénéfice du développement des pays africains.

Lire aussi-A Lomé, l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique se dévoile

Pour le président de l’OAA, Dr Ben Kajwang, le rôle de l’assurance dans le développement devient plus en plus déterminant. Le fait que l’assurance stimule la croissance, agit comme un stabilisateur pour les économies locales et sert de vecteur de distribution. Il a précisé que les développements récents tels que les crises liées au climat, la crise financière mondiale, les effets du covid-19, ont montré qu’aucune économie ne peut survivre sans un secteur de l’assurance dynamique.

« Comme l’investissement demeure une force motrice pour toutes les économies, l’assurance est également essentielle à l’investissement. Il est de notoriété publique que l’assurance transforme le capital accumulé en investissements productifs. Cela contribue en grande partie à la croissance économique », a-t-il indiqué.

Lire aussi-Assurances : Sanlam-Togo inaugure 3 agences dans le Grand Lomé

Le président du comité local d’organisation, Simon-Pierre Gouem a souhaité que chaque délégué apporte sa contribution à l’émulation d’une véritable industrie d’assurance forte, accessible et moderne pour affronter les défis socio-économiques auxquels l’humanité fait face.

Le Togo accueille ce 26è forum de la réassurance africaine après la première édition qui a vu naitre ce forum dans la capitale Lomé en 1995.

Avec ATOP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page