Education

Sotouboua : HCRRUN finance 2 bâtiments scolaires à Pouwedeou

Le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) a remis jeudi 20 octobre 2022, deux bâtiments scolaires construits et financés sur fonds propres au  village de Pouwédéou, dans la commune de Sotouboua 3.

L’infrastructure composée de trois classes chacune et équipée de tables-bancs dispose aussi d’un magasin et d’un bureau pour le directeur. La réalisation s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme de réparations communautaires et collectives du HCRRUN.

Objectif : offrir à la population bénéficiaire des infrastructures éducatives adéquates en vue de promouvoir une éducation de qualité dans le village de Pouwédéou. Il s’agit plus spécifiquement de protéger les élèves des intempéries auxquels ils sont exposés sous des apatams de fortune ou de leur éviter la traversée de la rivière pour aller à l’école dans le village voisin avec des risques de noyade en période de pluie.

En remettant les clés au représentant du directeur régional de l’éducation, la présidente du HCRRUN,  Awa Nana Daboya a indiqué que ce joyau est une réparation communautaire et collective des victimes d’agressions suite aux troubles sociopolitiques de 1958 à 2005.  Ces troubles, selon ses dires, avaient conduit à l’expulsion de ses populations du sud du pays, dans la région Maritime, et à leur installation dans le village de Pouwedéou, dans la région Centrale. Elle a ajouté que dans le cadre de la mission de HCRRUN pour les réparations collectives, la population de Pouwedéou a choisi « la construction d’une école qui a pour vocation de fabriquer des têtes bien faites sur des valeurs communes de tolérance, de pardon et de respect mutuel ».

Lire aussi-Togo-HCRRUN : la phase 4 des indemnisations a touché 7010 victimes

De ce fait, la présidente du HCCRUN a invité ses interlocuteurs à préserver la paix, la sécurité et le vivre ensemble pour un Togo plus tolérant, réconcilié et apaisé.

Le représentant du directeur régional de l’éducation, région Centrale, inspecteur Sansang Dusamasso a souligné que ces ouvrages viennent réduire le besoin de bâtiments scolaires dans le village.  Il a remercié le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé pour sa politique d’apaisement. L’inspecteur a promis veiller à la préservation des ouvrages dans l’intérêt de tous.

Lire aussi-Kara : Kinassiou et Wougbal disposent de bâtiments scolaires modernes

Avec ATOP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page