Education

Togo-Crise dans l’éducation : les élèves réclament leur enseignant

Les mouvements des élèves démarrés jeudi 31 mars 2022 se généralisent dans le pays. Lundi 4 avril 2022, de Lomé à Dapaong, ils se sont de nouveau sortis des  établissements pour réclamer  d’une part, leur enseignant mis à la disposition de la fonction publique par une décision ministérielle et d’autre part,  le retour de ceux qui observent une nouvelle grève de 4 jours.

Leur revendication se résume à une seule chose : le retour de leur professeur dans les classes. D’aucuns relevés de leur fonction d’enseignant pour l’administration et d’autres en train d’observer une nouvelle grève de quatre jours lancée à partir de ce lundi 4 avril par le Syndicat des enseignants du Togo (SET) dont le ministre des enseignements primaire, secondaire et technique, Dodzi Kokoroko dénie  toute légalité devant la loi.

Au lycée de Gbényédji,  un établissements officiels, les apprenants  sont partis délogés ceux du privé parce que les enseignants du public sont en grève.

“Les écoles privées du quartier Bè dans la commune Golfe 1 ont reçu la visite surprise de certains élèves du lycée de Gbényédji très tôt ce lundi matin. Une manifestation d’humeur en marge de la grève lancée par le Syndicat des enseignants du Togo “, détaille ici lomé.

Ce délogement s’est fait à base des « jets de cailloux ».

Lire aussi-Togo-Crise dans l »éducation : le Ministre Yark appelle les élèves au calme

A Nano au nord Togo, le scénario était le même.  Les apprenants  ont marché sur une longue distance jusqu’à la préfecture pour réclamer leur professeur. Une manifestation parfois accompagnée des actes inciviques que le ministre de la sécurité et de la protection civile, Général Yark Damehane a condamnés et  en appelle au calme.

Lire aussi-Togo : 137 enseignants grévistes exclus du corps par Gilbert Bawara

« Il faut que les élèves se calment. C’est un problème entre enseignants et Etat », a expliqué le ministre qui avance que le « gouvernement est en train de procéder à des remplacements de ceux qui ont été reversés dans la fonction publique ».

Lire aussi-Togo : Des ressortissants de Gati offrent des livres de lecture à des élèves

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page