Education

Togo : l’Anglais s’impose au personnel du ministère de Kokoroko

Au lendemain de l’adhésion du Togo au Commonwealth le 25 juin 2022, le  ministre des enseignements primaire, secondaire et technique, Dodzi Kokoroko pense désormais bilingue. Pour le personnel, l’anglais sera la langue parlée chaque vendredi à partir du 15 juillet prochain.

La décision a été notifiée dans une lettre adressée aux directeurs centraux  et chefs de service le 8 juillet 2022. Présentement sectorielle, elle pourra bientôt être généralisée dans l’administration publique  du pays, qui s’affaire à devenir un hub logistique dans la sous-région.

Lire aussi-Le Togo rejoint le Commonwealth

Langue officielle de 53 pays

L’adhésion au Commonwealth et ses 2,5 milliards de consommateurs offraient de nouvelles opportunités économiques et éducatives et suscitait un « engouement » pour l’anglais parmi ses compatriotes, a déclaré Le le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey.

« La décision du Togo est motivée par le désir d’étendre son réseau diplomatique, politique et économique (…) et de se rapprocher du monde anglophone », a-t-il déclaré à l’AFP. Elle permet également à la petite nation en développement de 8,5 millions d’habitants de redéfinir les relations bilatérales avec le Royaume-Uni en dehors de l’UE après le Brexit, a-t-il ajouté.

Bien qu’elle ne soit pas la langue la plus parlée dans le monde, l’anglais est la langue officielle dans 53 pays et est parlée comme première langue par environ 400 millions de locuteurs dans le monde

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page