Education

Université de Kara : Dédicace de l’ouvrage « les taxis-motos dans les villes d’Afrique subsaharienne… »

L’université de Kara a abrité jeudi 31 mars 2022, la cérémonie de la dédicace officielle de l’ouvrage « les taxis-motos dans les villes d’Afrique subsaharienne, l’informel en question à Lomé » écrit par   l’enseignant chercheur Docteur Assogba Guézéré. Une oeuvre scientifique de 374 pages qui explique l’essor spectaculaire des taxis-motos dans les pays africains à travers une analyse pointue des données recueillis sur le terrain.

« C’est un ouvrage qui consacre vingt-ans de recherche et consiste à explorer les causes du phénomène, ce qui m’a permis d’analyser les générations de taxis-motos depuis leurs apparitions » a souligné l’auteur après avoir affirmé que cet ouvrage ne se lie pas tel un roman compte tenu de son caractère scientifique.

« Les taxis-motos dans les villes d’Afrique subsaharienne, l’informel en question à Lomé »,  est un  document didactique  qui pose le double problème de l’émergence des villes africaines et de celles des transports qui s’effectuent en leur sein notamment celles des taxis-motos.

En effet, au cours des trente dernières années, les villes d’Afrique subsaharienne ont connu une croissance rapide.  La prolifération des quartiers périphériques sous-intégrés, le manque d’infrastructures adéquates, le faible usage des voitures particulières et la défaillance des services de transports publics sont à l’origine du développement des transports informels.

Au delà de cet essor spectaculaire relevé par l’auteur, il a été aussi question  dans l’ouvrage de faire le  point sur les mobilités à toutes les échelles territoriales, induites par leur usage intensif.

« Le terrain d’étude de Lomé permet de comprendre l’émergence des taxis-motos dans une capitale africaine, en réponse à une double crise : d’abord urbaine, avec l’informalisation de l’urbanisation ; ensuite, politique et socio-économique dans les années 1990, entretenue par les grèves des transporteurs », a souligné l’auteur.

Présent à la cérémonie de dédicacé,  Professeur Laré Kantchoa, enseignant titulaire en linguistique à l’université de Kara a qualifié de « riche » le  document  écrit  sur la base d’une « démarche purement scientifique  qui débouche sur des résultats édifiants »

Lire aussi-L’Université de Kara réédite la journée du civisme et de la citoyenneté

Directeur du laboratoire  Pôle de Recherche et d’Expertise sur la Dynamique des Espaces et des Sociétés (PREDES), Dr  Assogba Guézéré  est actuellement Maître de Conférences à l’Université de Kara, où il enseigne la géographie urbaine et la question des transports dans les villes d’Afrique.

Entre 2016-2021, il a été doyen de la faculté des Lettres et Sciences Humaines dans la même université.

Acheter le libre ici

Esaïe Lamatetou

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page