Finances

MIFA SA : l’Etat libère 56,5 % des actions pour PIA et FNGPC

Le gouvernement a communiqué  mercredi 7 juillet  les détails de la privatisation de la société  « Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA) SA ». A travers un décret adopté l’Etat indique  libérer 56,5% des actions en faveur de la société de droit togolais « PIA »  qui deviendra  l’actionnaire majoritaire du MIFA SA et la Fédération nationale des groupements de producteurs de coton (FNGPC).

L’Etat détiendra 43,5% du capital social du MIFA SA.

« La position de l’Etat lui permettra d’être pleinement associé à la gouvernance du MIFA SA. Ainsi, par exemple, le président du Conseil d’administration sera désigné sur proposition de l’Etat togolais », explique le communiqué final du conseil.

L’entrée de deux nouveaux actionnaires vise à  mieux mobiliser cet outil pour accompagner la stratégie de développement agro industrielle de notre pays, notamment dans le cadre du développement de la Plateforme Industrielle d’Adéticopé.

Lire aussi-Togo : PIA SA et ARISE entrent dans le capital de la société publique MIFA

Pour le gouvernement, il s’agit de nouer un partenariat stratégique avec PIA, qui exploite la plateforme industrielle de Lomé  pour relever les défis rencontrés dans la mise en œuvre du mécanisme du MIFA SA notamment en matière de financement de l’agriculture en particulier la focalisation sur des filières prioritaires ; l’amélioration des revenus des producteurs et la fourniture en quantité suffisante de matière première aux industries locales.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page