Flash Info

Tenue de la comptabilité  en  droits constatés : la direction générale du Trésor   prépare ses agents

(24hinfo)- La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP) a réuni depuis lundi à Kpalimé (120 Km de Lomé), ses agents en une formation sur la tenue de la comptabilité patrimoniale et en droits constatés.

Objectif : permettre la mise en œuvre effective de la comptabilité patrimoniale et en droits constatés dès janvier 2019, permettre aux agents de la Direction d’appréhender l’importance de la comptabilité patrimoniale, de maîtriser sa tenue et d’acquérir les aptitudes nécessaires pour assurer un transfert de connaissances à d’autres agents.

‘La volonté des autorités du ministère de l’économie et des finances d’entrer dans la comptabilité patrimoniale est à la fois une opportunité et un défi pour le Trésor public. Il s’agit d’une opportunité aux agents du Trésor de passer de la comptabilité de caisse à la comptabilité des droits et obligations constatés. Cette comptabilité que tiendra la direction générale du Trésor public et de la comptabilité publique sera proche de celle des entreprises commerciales, facilitant ainsi la consolidation des comptes dans la comptabilité nationale’, a déclaré M. Apollinaire Elonyo Amegnimo, Directeur général adjoint du Trésor et de la comptabilité.

Pour ce dernier, c’est aussi un défi dans la mesure où le comptable public aura désormais l’obligation de produire des informations financières fiables, régulières et sincères reflétant l’image fidèle des opérations de l’Etat.

En outre, le comptable public aura à cœur de produire plus d’état financier que par le passé.

‘Il appartient désormais au Trésor public de s’outiller pour relever ces nombreux défis et de répondre aux besoins d’information des autorités et des citoyens’, a-t-il dit.

En effet, la comptabilité de caisse qui était traditionnellement utilisée au niveau public avait de nombreuses limites. C’est pourquoi, l’Etat a engagé des réformes tant sur la gestion budgétaire que sur la comptabilité. Aussi, la relecture des écrits du cadre harmonisé des finances communes dans l’espace communautaire a abouti à l’adoption en 2009 de six (6) nouvelles directives assorties de dispositions novatrices en matière budgétaire et comptable des pays membres de l’UEMOA. Une des innovations majeures est sans contexte celle relative à la comptabilité en droits constatés. Elle est le principe de base de la comptabilité patrimoniale, où on a une vision beaucoup plus complète, beaucoup plus fidèle de la situation financière et patrimoniale de l’Etat. Une gestion financière beaucoup plus proche des réalités.

La comptabilité en droits constatés est une comptabilité qui permet de constater les droits, de savoir à tout moment ce que l’Etat doit au tiers et comment il s’organise pour le payer mais également ce que le tiers doit à l’Etat et quel dispositif l’Etat met en place pour rentrer dans ses droits.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page