International

Etats-Unis : après la confirmation de Kavanaugh, les républicains jubilent

Le vote du Sénat, samedi, apporte une nouvelle victoire à Donald Trump et devrait satisfaire son électorat conservateur à un mois des élections de mi-mandat.

Après trois semaines de tourmente politique, le Sénat a approuvé, samedi 6 octobre, la nomination du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême des Etats-Unis, offrant par là même une victoire à Donald Trump.
Comme promis pendant la campagne, le président a fait pencher l’institution dans le camp conservateur en nommant deux juges depuis son entrée en fonction. Les « progressistes » sont désormais en minorité (quatre sur neuf).

« J’applaudis et je félicite le Sénat pour la confirmation de notre formidable candidat », a salué sur Twitter Donald Trump, qui a défendu bec et ongles M. Kavanaugh. Le président a ajouté qu’il signerait « plus tard aujourd’hui l’acte de nomination et [le magistrat] prêtera serment officiellement. Très palpitant ! »

« Soirée historique »
En déplacement à Topeka, la capitale de l’Etat du Kansas, pour un rassemblement électoral, le locataire de la Maison Blanche s’est réjoui de cette « soirée historique ». « Je me tiens devant vous aujourd’hui après une formidable victoire pour notre nation, pour notre peuple et pour notre bien-aimée Constitution », a déclaré Donald Trump sous les acclamations de la foule.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump
I applaud and congratulate the U.S. Senate for confirming our GREAT NOMINEE, Judge Brett Kavanaugh, to the United States Supreme Court. Later today, I will sign his Commission of Appointment, and he will be officially sworn in. Very exciting!

21:15 – 6 oct. 2018
242 k
93,5 k personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Le leader de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, a estimé pour sa part que les parlementaires « s’étaient mobilisés pour la présomption d’innocence » en confirmant Brett Kavanaugh à la Cour suprême.

L’ambiance était à la célébration dans les rangs républicains. Considérant cette nomination comme « excellente » pour la plus haute instance juridique américaine, la secrétaire nationale du « Grand Old Party » (GOP), Ronna Romney McDaniel, a dénoncé les pratiques « honteuses » des démocrates. « Heureusement, leur campagne d’obstruction s’est retournée contre eux. Les votants républicains sont motivés et les Américains, impatients de [les] sanctionner en novembre », a-t-elle déclaré.

Le Monde

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :