International

La République du Mali porte plainte contre l’UEMOA

Un collectif d’avocats du barreau malien a assigné le 15 février 2022, l’UEMOA devant la Cour de justice de la communauté à 8 Etats membres suites aux sanctions prises le 9 janvier contre le pays par la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement. Les deux recours  faits à la demande des dirigeants de la transition du Mali portent sur l’annulation desdites sanctions  et la suspension de son exécution.

Selon un communiqué publié par le collectif des avocats, le Mali pointe l’illégalité des sanctions prises contre le pays  au regard des objectifs et textes de l’Union.

Lire aussi-Le Mali riposte aux sanctions annoncées par la Cédéao

Les sanctions prises par l’UEMOA et avalisées par la Cédéao  comprennent la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays de la CEDEAO et le Mali, la suspension de toutes les transactions commerciales et financières entre les États membres de la CEDEAO et le Mali, à l’exception des produits alimentaires essentiels, pharmaceutiques, les fournitures et équipements médicaux, y compris les matériels de contrôle du Covid-19, les produits pétroliers et l’électricité.

Enfin il a été décidé du gel des avoirs de la République du Mali dans les banques centrales de la CEDEAO.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :