International

L’ONU reste le meilleur cadre pour une solution au Mali (El-Ghassim)

Après la mort de quatre Casques bleus lundi 17 octobre 2022 au Mali, le Représentant spécial du Secrétaire général pour ce pays a déploré une recrudescence des attaques des groupes terroristes, qui, malgré les progrès accomplis par la Mission des Nations Unies sur place, dépassent pour l’instant les moyens dévolus au maintien de la paix et pèsent lourdement sur la situation humanitaire.

Peu avant une réunion du Conseil de sécurité sur la question du Mali mardi, le Secrétaire général de l’ONU a également condamné fermement l’attaque perpétrée la veille avec un engin explosif improvisé contre une patrouille de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Tessalit, dans la région de Kidal, qui a entraîné la mort de quatre Casques bleus tchadiens.

António Guterres a rappelé que les attaques visant les Casques bleus peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international et a encouragé les autorités maliennes à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de cette attaque afin qu’ils soient rapidement traduits en justice.

Lire aussi-Le Mali souhaite une adaptation de la MINUSMA

Ces quatre soldats morts, et les deux autres blessés, s’ajoutent « aux nombreux Maliens, membres des Nations Unies et des services internationaux ainsi qu’aux innombrables civils qui ont payé le prix ultime dans notre effort collectif pour la paix », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Mali, El-Ghassim Wane, en s’adressant au Conseil de sécurité, lors d’une réunion à laquelle participait le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop.

Le Représentant spécial a aussi vu dans cet attentat « un rappel brutal du fait que la communauté internationale et les Maliens sont tous dans le même bateau ». « Nous ne pouvons gagner cette bataille qu’ensemble et l’ONU, malgré les limites inhérentes au maintien de la paix, offre le meilleur cadre pour parvenir à une paix durable au Mali et dans l’ensemble du Sahel », a-t-il dit.

Lire aussi-Mali: le contingent togolais de la Minusma, une nouvelle fois cible d’une attaque

Avec Onu Info

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page