Justice

Palais de justice de Lomé : les revendeurs ambulants ne sont plus la bienvenue

C’est la décision prise par le président du tribunal de première instance de Lomé, le magistrat Kossi Kutuhun  exaspéré  que les couloirs du Palais de justice de Lomé soient transformés  en un véritable marché.

Pour le patron des lieux, cette situation n’est pas de nature à garantir la salubrité et la sécurité au sein du Palais qui est avant tout, le lieu de travail des magistrats.

« Dans le but de mettre fin à cette situation inadmissible, le Président du Tribunal porte à la connaissance des justiciables et du public que pour compter du lundi 30 mai 2022, l’accès au Palais de Justice de Lomé est formellement interdit aux revendeurs de quelque nature et article que ce soit », souligne le communiqué cité par afreepress.

M. Kutuhun averti que tout récalcitrant verra tout simplement sa marchandise confisquée et détruite immédiatement. « Nous attachons du prix au respect scrupuleux de la présente mesure », a-t-il indiqué dans sa note.

Lire aussi-Togo : Fabre porte plainte contre le journaliste Bonéro Bétum Lawson

Lire aussi-Togo : le tribunal de Lomé bouclé avant l’audition de Ferdinand Ayité et Joël Egah

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page