Justice

Togo : togbui zéwouto libéré de prison

Le prêtre vodou Wodedzou Kossi Edem alias «togbui zéwouto» et ses disciplines condamnés à dix-huit mois de prison ferme ont recouvré la liberté lundi 5 septembre selon les informations rapportées par plusieurs médias.

Convoqués le mardi 2 mars 2022 par le service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie nationale, ils ont été inculpés et condamnés pour menaces de mort, groupement de malfaiteurs et détérioration.

Pourfendeur des autres religions, togbui Zéwouto  croit dur comme fer que  l’animisme est la seule vraie religion et la Bible serait le malheur du continent africain. Pour lui, Jéhovah  ou Jésus  selon les autres confessions religieuses n’existent pas.

A l’origine un message vidéo

Tout est parti  d’une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux dans laquelle on voit togbui Zéwouto en train de  brûler la bible (livre saint) pour les chrétiens pour marquer la fin de l’année de 2020. Par cet acte,  il protestait contre le même acte posé  par les pasteurs et prêtres qui brûlent aussi leurs fétiches. Le 7 février, il a été convoqué par la direction des cultes du ministère de l’administration territoriale  qui lui reprochait un « acte susceptible de provoquer des troubles ».

Mais il n’a pas digéré la remontrance, avançant qu’il  »y a des pasteurs qui brûlent  le vaudou mais, n’ont jamais été inquiétés ». « Il y a des hommes de Dieu qui passent leur temps à diffamer et menacer les prêtres vodou, ils n’ont jamais été convoqués. Nous ne comprenons pas pourquoi notre cas doit être une exception », a dénoncé togbui Zéwouto sur une Web-Télé .

En réponse aux agissements du prêtre vaudou, l’évangéliste  Dodji Paul a  dans une vidéo invité tout féticheur à un affrontement spirituel. Un challenge  que togbui Zéwouto a accueilli favorablement insistant sur sa totale disponibilité à aller même dans le camp de l’homme de Dieu.

Lire aussi-Togo : togbui zéwouto inculpé pour « groupement de malfaiteurs »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page