Politique

Togo : A l’unisson, les partis politiques condamnent l’attaque terroriste de Kpékpakandji

La classe politique togolaise a condamné de façon unanime l’attaque terroriste du poste de sécurité de Kpékpakandji  dans la nuit du 10 au 11 mai 2022 qui a couté la vie à huit soldats et blessé 13 autres.

L’Union pour la République (UNIR au pouvoir) a salué la mémoire des valeureux militaires morts au combat pour protéger la nation et exprimé ses vives condoléances à leur famille biologique et aux forces armées togolaises. Il a ensuite condamné fermement l’attaque  qu’il qualifie de « barbare et inhumaine» tout en renouvelant ses encouragements  aux FAT.

De son côté, les Forces démocratiques pour la république (FDR-Opposition), condamne également avec force cette attaque « lâche et barbare » menée par des « gens sans foi ni loi ».

La Convergence patriotique panafricaine (CPP-Opposition) s’est aussi jointe à ces voix pour condamner et reprouver cet « acte criminel » qui vient endeuiller notre cher pays.

Tout en saluant les  efforts du président de leur parti, qui est aussi le président de la république, Faure Gnassingbé, UNIR a salué ses efforts dans la préservation de l’intégrité territoriale, la sécurité et la protection des citoyens sans distinction aucune dans toutes les localités du pays. Il appelle les citoyens togolais à redoubler de vigilance et à resserrer les rangs autour des FDS pour le maintien de la paix au Togo.

Lire aussi-Attaque terroriste de Kpékpakandji : Talon compatit à la douleur du Togo

En ce sens, les FDR demandent au gouvernement de créer les conditions de solidarité et de mobilisation nationales pour permettre de mettre hors d’état de nuire ces groupes armés en recherchant des solutions appropriées aux diverses frustrations et en accentuant la lutte contre la pauvreté qui constitue un terreau fertile pour le terrorisme et l’extrémisme.

Enfin, Adrien Beleki Akouété de la CPP lance un appel au peuple togolais, à la jeunesse togolaise à rester vigilants et solidaires et à apporter sa collaboration pour combattre ce terrorisme hideux.

Lire aussi-Togo : 8 militaires tués dans l’attaque terroriste du poste de Kpinkankandi

A la classe politique, il lui demande dans un esprit républicain de sensibiliser sa jeunesse, ses militants et ses sympathisants à faire de cette lutte, celle de sécurité et de la paix pour un développement inclusif du Togo.

Avec Togoscoop

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page