Société

Lomé : deux églises accusées de nuisances sonores fermées

La direction du culte qui dépend du ministère chargé de l’administration territoire est décidée à taire les nuisances sonores dans la capitale. Après l’usage de la carotte, elle passe désormais au bâton en fermant sur décision du ministre Payadowa Boukpessi des lieux de cultes.

A la suite de la fermeture de  l’église de Dieu en Christ sise à Agoè-Assiyéyé, de  l’église chrétienne des rachetés de Dieu sise à Ségbé-Klémé et l’église chapelle des conquérants de Dieu sise à Agoè-Sogbossito,  ce sont deux nouvelles autres qui font les frais de leur inconséquence.  Il s’agit de l’Eglise internationale mont de l’Arménie à Adidogomé  et celle de la puissance de la rédemption à Téléssou qui sont fermées. .

La décision a été prise après plusieurs plaintes  et dénonciations des citoyens auprès de la direction des Cultes. Les riverains desdits  lieux de culte fermés se sont plaints du niveau sonore de toute la panoplie d’éléments (microphones, haut-parleurs, instruments de musique, etc.) qui entrent dans la méthode d’adoration.

Lire aussi-Togo : 3 églises fermées pour nuisances sonores à Lomé

« Malgré les conciliations entreprises par la direction des Cultes pour amener les riverains et les responsables des lieux de culte mis en cause à un meilleur vivre ensemble, ces nuisances persistent selon les riverains. Dans le souci de restaurer la tranquillité et la quiétude des populations riveraines, le Ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires a fait procéder à la suspension de ces deux lieux de culte », précise une note de la direction des Cultes, citée par reperesdAfrique

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page