Société

Togo : 8 militaires tués dans l’attaque terroriste du poste de Kpinkankandi

L’attaque du poste de sécurité des Forces armées togolaises (FAT) de Kpinkankandi à la frontière Togo-Burkina Faso a coûté la vie à huit soldats et causé des blessures à 13 autres qui sont pris en charge par une équipe médicale.

« Dans la nuit du mardi 10 mai au mercredi 11 mai 2022, aux environs de 3 heures, un poste avancé du dispositif de l’opération Koundjoaré situé dans la localité Kpinkankandi, préfecture de Kpendjal a fait l’objet d’une violente attaque terroriste menée par un groupe d’individus lourdement armé et non encore identifié », souligne le gouvernement dans un communiqué.

Cette attaque, poursuit le communiqué a fait malheureusement huit (8) morts et treize (13) blessées du côté des Forces de défenses et de sécurité.

Un véhicule blindé type Mamba a été endommagé et une jeep brûlée.

Le gouvernement a condamné cette attaque qu’il qualifie de ‘’lâche’’ et ‘’barbare’’ et appelle la population des localités concernées à une vigilance accrue et à ne pas céder à la panique ».

Selon les informations les assaillants étaient une soixantaine d’hommes venus du Burkina Faso à dos de motos. Les renforts qui faisaient mouvement sur la zone des combats auraient sauté sur un IED (engin explosif improvisé).

Lire aussi-Togo : Gnassingbé apporte son soutien aux FAT après l’attaque terroriste de Sanloaga

Lire aussi-Togo : le poste de sécurité de kpinkankandi attaqué par des terroristes

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page