Politique

Togo : Avec la PM Dogbé, les Nations Unies évaluent leur coopération

Vendredi 4 février 2022 s’est tenue à Lomé une séance de travail  entre la première ministre Victoire Tomégah-Dogbé et les représentants du système des Nations Unies au Togo. La rencontre élargie aux membres du gouvernement a été une occasion pour les deux parties d’évaluer le chemin parcouru sur le plan de la coopération durant l’année écoulée et de poser les bases d’une nouvelle collaboration.

Lors des échanges, il s’est agi pour les deux parties de tracer quelques perspectives pour l’année 2022, dans la mesure où le système des Nations Unies est en train de dresser sa feuille de route au Togo pour les années à venir et que le Togo vient de se doter d’une feuille de route.

De ce fait, « il a été question de mettre en œuvre tout ce qui pouvait permettre un alignement total entre les vues du système des Nations Unies et la politique du gouvernement en ce qui concerne, en particulier, un certain nombre de secteurs comme la santé, l’éducation, la digitalisation des principaux services publics. En définitive, il a été constaté une convergence de point de vue et un alignement entre les agences du Système des Nations Unies et la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale », a martelé le Secrétaire général du gouvernement, Kanka-Malik Natchaba au sortir de la réunion.

Lire aussi-Togo : le Système des nations unies annonce un dialogue avec les jeunes

S’exprimant au nom du représentant du SNU au Togo, Dr  Diallo Fatoumata Binta Tidiane, représentante de I’OMS, a laissé entendre que la rencontre a été ‘’très enrichissante’’ pour les deux parties.

« Nous avons présenté les grandes lignes de nos réalisations en 2021, et ce, dans le contexte de la COVID-19. Ça nous a permis aussi d’avoir des orientations de Mme le Premier ministre qui se résume en un mot : l’accélération. Nous devons miser donc sur l’accélération de l’inclusion, de manière à ne laisser personne pour compte. L’inclusion et la décentralisation pour l’atteinte des zones reculées, afin que chacun puisse bénéficier des services dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale à laquelle on a souscrit », a-t-elle indiqué.

La rédaction 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page