Santé

Des communautés engagées dans la lutte contre la drogue, le tabac…

(24hinfo)-Depuis 2017, il a été instauré dans deux quartiers de Lomé- Agbalépédogan et Kélégougan- des coalitions communautaires anti-drogue pour promouvoir la prévention des troubles liés à la consommation de l’alcool, du tabac et autres substances psychoactives illicites au sein des communautés à la base. L’initiative qui est à mettre à l’actif de l’Alliance nationale des consommateurs et de l’environnement (ANCE-Togo) sera étendue à 5 autres quartiers, notamment Bè, Agoè-Nyivé, Sanguéra, Baguida et de Djidjolé .

C’est ce qu’a confié mardi 23 octobre à Lomé les responsables de l’ANCE Togo au cours d’une cérémonie de remise d’attestation aux acteurs des deux plateformes pilotes.

Pour Sadath Mourtala, coordinateur du projet anti-drogue, l’extension de la mise en place de la coalition est justifiée par les résultats concluants enregistrés dans la phase pilote. « Avec les coalitions, un diagnostic communautaire a été réalisé pour voir quels sont les types de drogues consommées et ceux qui les consomment. Une étude pilote a été réalisée pour voir le taux de consommation. En fonction de ça, nous avons déterminé le nombre de consommateurs. Cela nous a permis d’entreprendre des consultations et des sensibilisations dans les lieux de consommation de drogue, dans les établissements scolaires pour promouvoir cette prévention », a-t-il déclaré.

Ainsi pendant, la mise en œuvre de ce projet, 200 membres de ces coalitions communautaires ont vu leurs capacités renforcées à travers 11 modules, entre autres le diagnostic communautaire, l’analyse de l’environnement et le développement de la durabilité et la capacité des commissions. C’est à juste titre, que l’attestation leur a été remise lors d’une cérémonie organisée dans un hôtel de la place.

De fait, il en ressort qu’avec ce projet que le Togo s’aligne derrière l’Afrique du Sud, le Kenya, le Cap Vert, le Sénégal, la Tanzanie, le Ghana et devient le septième pays à bénéficier de cette approche sur le continent africain.

Lors de la cérémonie de remise d’attestations, des matériels ont également été remis aux récipiendaires pour la suite de leur mission.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page