Santé

Togo : le ministère de la santé se dote d’un plan  de  communication sur les risques sanitaires

(24hinfo)-Le ministère de santé et de la protection sociale a validé vendredi 31 août à Lomé son plan de communication de gestion des risques sanitaires. Un document important pour le département et pour le pays afin d’anticiper sur les crises sanitaires.

La communication sur les risques permet de prendre en compte tous les paramètres d’une crise sanitaire pour minimiser les effets et les impacts. Elle favorise la coordination et l’harmonisation des actions à tous les niveaux.

L’idée de doter le ministère de la santé d’un tel document remonte à février 2015 quand le pays a réalisé une évaluation des risques. ‘Ce plan de communication sur les risques permettra de développer une culture commune de risques et une connaissance de la gestion des crises partagée et proportionnée aux compétences de chaque citoyen’, a souligné Dr BEWELI Essotoma, directeur général de l’action sanitaire, représentant le ministre de la santé à l’ouverture de la rencontre.

L’élaboration repose sur le règlement sanitaire international de 2005, un instrument contraignant de droit international entré en vigueur le 15 juin 2007 et signé par le Togo.

L’objet et la portée du RSI (2005) étaient de prévenir la propagation internationale des maladies, à s’en protéger, à la maîtriser et à y réagir par une action de santé publique proportionnée et limitée aux risques qu’elle présente pour la santé publique, en évitant de créer des entraves inutiles au trafic et au commerce internationaux. Et c’est tout le sens du nouveau plan adopté par les experts en communication et organismes intervenant dans le domaine.

Le plan de communication s’articule entre autres autour des points comme : le contexte général, le contexte sanitaire, le cadre juridictionnel et légal de la communication au Togo, la typologie du risque et leur perception, l’analyse des forces, faiblesses, opportunités, les objectifs du plan, les audiences clés, les partenaires et parties prenantes, de la communication sur le risque, la cadre de mise en œuvre, le suivi-évaluation de la communication et le budget.

Le bureau local de l’Organisation mondiale de la santé qui a apporté son appui au processus d’élaboration et représenté lors de la Cérémonie d’ouverture par son attaché à la communication a appelé les participants à un examen minutieux des propositions afin de sortir un plan modèle et pratique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page