Santé

Togo : Vigilance après des cas d’Ebola signalés en Ouganda

Des cas de fièvre à virus Ebola sont recensés dans certains pays d’Afrique dont l’Ouganda alerte mardi 8 novembre 2022,  le ministre chargé de la santé,  professeur Moustafa Mijiyawa qui invite  » à la vigilance et à l’observation des mesures d’hygiène ».

Maladie très grave, hautement contagieuse, et très mortelle, elle se transmet par contact direct avec : des fluides corporels tels que le sang, la salive, l’urine, le lait maternel, le sperme, la sueur, les selles et les vomissures des personnes infectées, vivantes ou non.

Les premiers symptômes sont une fatigue fébrile à début brutal, des douleurs musculaires, des céphalées. Ils sont souvent suivis de vomissements, de diarrhée, parfois d’une éruption cutanée.

Des hémorragies internes et externes peuvent également survenir (par exemple, hémorragies conjonctivales, saignements des gencives ou du nez, sang dans les selles, hématomes cutanés).

Lire aussi-Togo : Après des cas de choléra à Katanga, le ministre Mijiyawa recommande

Le Togo n’a enregistré aucun cas de maladie à virus Ebola à ce jour.

Toutefois, des dispositions sont prises par le gouvernement en guise de prévention.

« Il s’agit entre autres du renforcement de la surveillance épidémiologique surtout aux points d’entrée et dans les formations sanitaires, de l’érection d’un site de prise en charge des fièvres hémorragiques au CHU Campus, de l’activation des équipes d’intervention rapide, et du renforcement de la logistique », souligne le ministre.

Lire aussi-Ebola : Le ministre Mijiyawa appelle les togolais à la prudence

Lire aussi-Togo : appel à la vigilance après des cas de choléra recensés

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page