Société

Convention  des femmes  AD-Togo : restauration, résolution, joie, repentance, prière pour le Togo, les femmes AD  sont désormais sorties du milieu d’eux !

(24hinfo)-L’édition 2018 de la convention interrégionale –région Golf-ouest et maritime-est des Femmes de l’Eglise des Assemblées de Dieu (AD) du Togo s’est achevée dimanche 16 septembre au Lycée de Zébévi à Aného à 50 Km de Lomé.

Placée sous le thème, ‘sortons du milieu d’eux’, la convention a vu la participation des centaines de femmes, qui sont venues écouter la parole de Dieu, et durant cinq jours, ont prié adoré, loué et intercédé pour leur vie auprès du Seigneur.

Ainsi, la convention a été une occasion et un cadre idéal pour les femmes AD du Togo de rendre grâce au Seigneur, et une opportunité pour communier et prier pour que la grâce, la paix et les bénédictions de Dieu le Tout Puissant descendent sur notre cher pays, le Togo.

La convention leur a permis également de chercher davantage la face du Seigneur à travers les intenses séances de prières, de partager des expériences, d’acquérir de nouvelles connaissances bibliques, de s’équiper en enseignements pour mener à bien l’adoration chrétienne et d’intensifier la communion fraternelle.

‘Cette convention m’a permis d’apprendre beaucoup de choses. Par rapport au thème, sortons du milieu d’eux, il est arrivé à un moment opportun. J’ai appris qu’une femme qui a été sauvée par Jésus-Christ ne doit plus vivre une vie de duplicité. Cette femme doit se séparer du péché, cette femme doit s’écarter de toutes vicissitudes pouvant attacher encore sa vie de pureté et donc cette convention nous a aidé à être spirituellement prête à vivre quotidiennement une vie de sainteté’, a déclaré Pasteur Marie-Louise Amouzou-Kolla.

De son côté, Madame Wilson Jacqueline Kayi, la secrétaire financière du ministère des femmes AD-Togo a souligné qu’avec cette convention, les femmes sont déchargées de leurs fardeaux et elles repartent chez elles joyeuses parce que dit-elle, ‘leurs foyers sont restaurés’.


Tout comme dame Odette Akouavi, protocole, la pasteur Anani Ayaba, secrétaire nationale du ministère des femmes AD-Togo, a salué la grande mobilisation et toutes les grâces reçues pendant les cinq jour de la Convention.

‘Cette convention à travers le thème choisi et les enseignements m’a beaucoup édifié sur certaines vies que je menais dans le passé. A travers cette convention, le Seigneur m’a fait grâce et j’ai retrouvé la bonne voie. J’ai décidé de m’éloigner désormais de ces pêchés pour marcher avec mon Seigneur dans la Sainteté et dans la pureté’, a souligné dame Charité Kalifa.

Il faut noter que plusieurs orateurs, responsables des églises (hommes et femmes) ont lors de la convention, expliqué le sens de ce genre de rencontres.

Ainsi, s’appuyant sur des versets bibliques, les différents intervenants ont rappelé le sens et la puissance des prières, et ont insisté sur la nécessité de penser aux autres femmes et sœurs qui sont dans des situations difficiles et qui ont besoin de prières.

La prière est un combat pour le serviteur de Dieu. C’est pourquoi les femmes AD se mobilisent régulièrement pour prier Dieu afin qu’il accorde sa grâce sur tous les serviteurs pour qu’ils accomplissent fidèlement leur mission conformément à la volonté du Seigneur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :