Politique

Aux  législatives du 20 décembre prochain, UNIR au pouvoir compte  remporter 4/5 des sièges

(24hinfo)-Les Togolais iront aux élections législatives le 20 décembre prochain. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) poursuit les préparatifs et le recensement   électoral démarre dans la première zone  le 1er octobre.  En ce moment, les partis politiques affûtent leurs armes. A l’Union pour la République ( UNIR, majorité présidentielle),  les  prochaines législatives devraient   permettre au parti  de conserver   sa  majorité actuelle  à l’Assemblée nationale  c’est-à-dire les 2/3 des députés  et de reconquérir d’autres sièges pour  atteindre les  4/5. C’est ce qu’a déclaré  dimanche 16 septembre, le délégué national   du Mouvement des sages  UNIR  lors d’une rencontre organisée par la   Section  UNIR de  la  région politique  d’Agoe Nyivé.

Intervenant lors de cette rencontre de formation  en tant que communicateur, le professeur Charles Kondi Agba, a rappelé  aux militants les enjeux   et défis des prochaines élections législatives pour le parti mais aussi  les valeurs d’un militant UNIR.  Pour nous, dit-il, les prochaines  législatives doivent nous permettre de conserver notre majorité actuelle,   62 députés et la renforcer au 4/5. ‘Nous devons avoir la majorité absolue pour permettre à notre président de continuer son projet  pour notre pays. Cette majorité est obligatoire’, a-t-il souligné. Et pour y parvenir,  poursuit-il, les militants UNIR doivent cultiver  certaines valeurs  comme la discipline du parti, l’humilité, le courage, la fidélité au parti pour surmonter les défis.

‘Les défis de l’heure pour le parti sont nombreux mais nous allons prendre celui qui est le plus urgent. Nous  savons que nous allons aux élections législatives, une feuille de route a été éditée par notre  organisation sous- régionale.  La Cédéoa qui est l’arbitre dans le conflit qui est survenu  entre des frères Togolais  a écrit une feuille de route  dans laquelle il dit de façon très claire que nous allons aux élections législatives le 20 décembre 2018. Les militants UNIR  de façon générale et ceux d’Agoe-Nyivé en particulier  avaient besoin de savoir comment nous allons nous organiser, quelles sont les difficultés auxquelles nous nous sommes confrontées,  et quelles sont les valeurs que nous devons cultiver en nous  pour sur monter ces difficultés’.

Sur la CENI et la tenue  des élections,  le   délégué des sages de UNIR,  rappel à qui veut l’entendre que ‘le 20 décembre n’est pas  une date indicative.  ‘Le 20 décembre est une date écrite  en  noir sur blanc dans la feuille de route que 15 chefs d’Etat sont venus adopter  à la 53e session ordinaire de la Cédéoa   tenue à Lomé.  Ce n’est pas une date  fixée pour  amuser. Ce sont des Chefs d’Etat,   certains d’entre eux d’ailleurs sortent de crise dans leur propre pays, ils savent qu’il faut une date  précise, c’est  pourquoi,  pour nos militants,   nous les préparons parce que le 20 décembre nous irons aux élections’.

Sur la CENI,  le professeur a évoqué une  petite incompréhension de la part de leur frère de l’autre côté, c’est-à-dire de l’opposition.

‘ Ils sont nos confrères, nous restons tous citoyens de ce pays,  enfants de ce pays, attachés à son développement. Nos amis disent que la CENI  doit être réformée, nous disons  NON  parce que la feuille de route  est écrite  en français facile, autant on a dit  recomposition  de la Cour constitutionnelle en ses membres,  autant on a dit renforcement du processus électoral. On renforce ce qui existe. La CENI a commencé  son travail, on demande à l’opposition d’envoyer  ses membres pour que le travail continue. Les Chefs d’Etat savaient bien ce qu’on appelle recomposition’.

D’ailleurs, les experts électoraux recrutés par la Commission de la Cédéao arrivent ce lundi 17 septembre à Lomé  dans le cadre de l’appui technique  demandé par la Conférence des Chefs   d’Etat à la commission de la Cédéao.

A noter que la  Vice-présidente  chargée de la  région politique d’’Agoè-Nyivé: Méimounatou Ibrahima a salué la mobilisation des militants et   a exhorte ces derniers à occuper le terrain et cultiver les valeurs du parti.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :