Libye : l’ONU condamne avec la plus grande fermeté l’attentat meurtrier à Benghazi

0

Le Secrétaire général  des Nations Unies a condamné le week-end avec « la plus grande fermeté » l’attentat à la voiture piégée perpétré le même jour à Benghazi, en Libye.

« Trois collègues des Nations Unies ont été tués dans l’attentat et trois autres sont parmi les blessés », a lamenté António Guterres dans une déclaration publiée par son porte-parole.

Le chef de l’ONU a présenté ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées et souhaité un prompt rétablissement à tous les blessés. 

Il a appelé les autorités libyennes « à ne ménager aucun effort pour identifier et traduire rapidement en justice les auteurs de cet attentat ».

Il est urgent que les Libyens cessent les combats, mettent de côté leurs différends et travaillent ensemble par le dialogue et non par la violence pour mettre fin au conflit en Libye

M. Guterres a appelé toutes les parties à respecter la trêve humanitaire pendant l’Eïd al Adha et à retourner à la table des négociations pour poursuivre l’avenir pacifique que le peuple libyen mérite.

Pour sa part, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, Ghassan Salame, a également condamné avec la plus grande fermeté l’explosion qui s’est produite samedi 10 août, devant un centre commercial de la ville orientale de Benghazi, et qui a fait un certain nombre de victimes civiles, dont le personnel des Nations Unies. 

« Cette attaque lâche, qui survient au moment où les Libyens font leurs courses en prévision de l’Aïd al-Adha, rappelle une fois de plus qu’il est urgent que les Libyens cessent les combats, mettent de côté leurs différends et travaillent ensemble par le dialogue et non par la violence pour mettre fin au conflit en Libye », a souligné le Représentant spécial. « Cette attaque ne nous découragera pas et ne nous empêchera pas non plus d’accomplir notre devoir d’instaurer la paix, la stabilité et la prospérité en Libye et pour son peuple».
 

Laisser un commentaire