A la uneFinances

Climat des affaires : le rapport Doing Business suspendu pour irrégularités

La Banque mondiale a annoncé jeudi la suspension du rapport Doing Business avançant des raisons d’irrégularités constatées lors de la modification des données.  » Au cours de ses 17 années d’existence, le rapport Doing Business a été un outil précieux pour les pays cherchant à mesurer les coûts de faire des affaires. Les indicateurs et la méthodologie Doing Business sont conçus sans aucun pays en tête, mais plutôt pour aider à améliorer le climat général des affaires », souligne un communiqué du Groupe.

Toutefois, « un certain nombre d’irrégularités ont été signalées concernant des modifications des données des rapports Doing Business 2018 et Doing Business 2020, publiés en octobre 2017 et 2019. Les modifications des données n’étaient pas cohérentes avec la méthodologie Doing Business », poursuit la note publiée par la Banque qui s’attache à l’intégrité et l’impartialité de ses données et analyses.

Lire aussi-Doing Business 2020 : « Nous avons fait des sacrifices qu’il fallait, nous allons garder le cap », Faure Gnassingbé

Pour  ce faire, un examen et une évaluation systématiques des changements de données survenus après le processus d’examen des données institutionnelles pour les cinq derniers rapports Doing Business seront effectués.

« La publication du rapport Doing Business sera interrompue pendant que nous effectuons notre évaluation », a déclaré la Banque.

Notons que le Togo a réalisé en tout un bond de 59 places, sur les deux dernières éditions, après s’être engagé dans un vaste chantier de réformes, marqué notamment par la dématérialisation des procédures, la réduction des délais et des coûts, pour améliorer l’attractivité économique du pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page