A la unePolitique

Présidentielle de 2020 : La Jeunesse UNIR Bè-Est définit ses stratégies

A quatre mois de la présidentielle de 2020, le Mouvement des jeunes Unir mobilise ses troupes.  Samedi 9 novembre, le bureau national conduit par Malik Natchaba a animé une journée de réflexion à laquelle  ont pris part des jeunes  de  Bè-Est.

A l’ordre du jour la restitution des travaux des Universités de la jeunesse organisées fin août  dans différentes sections préfectorales. Et à l’occasion de cette journée marquant la rentrée politique de la jeunesse Unir  Bè-est pour l’élection présidentielle, des stratégies ont été définies.

Placée sous le thème, « la jeunesse mobilisée au cœur du développement », la rencontre a en outre permis d’édifier les participants  sur les idéologies du  parti fondé par Faure Gnassingbé, le militantisme et surtout sur les réalisations du Président de République.

« Nous sommes à quatre (4) mois des élections présidentielles. En tant que mouvement du parti et surtout une section du mouvement des jeunes dans Bè-Est, nous nous sommes  réunis pour faire la restitution des universités de la jeunesse, pour partager avec la base les travaux qui ont meublé ces universités auxquelles nous avons participé, a déclaré Sonia Dosseh, Déléguée communale MJU Bè-Est. Au-delà, nous avons pensé à travers cette journée outiller cette jeunesse sur différentes thématiques telles que les idéologies et le militantisme de notre parti, les grandes réalisations de notre champion ainsi que les stratégies de mobilisations pour les élections de 2020 ».

A lireJournée mondiale de la science au service de la paix et du développement

Pour  lé délégué national du Mouvement, Malik Kanka Natchaba, la participation du  bureau national à la rentrée politique de la section  est un appui d’encouragement pour la section d’envahir le terrain. « Nous avons souhaité venir ici à Adakpamé pour faire la rentrée politique du bureau national du mouvement des jeunes Unir. Nous avons fait l’université d’été en formant la jeunesse et nous avons saisi cette occasion que nous offre une de nos sections préfectorales, pour parler des défis et des enjeux pour les prochaines échéances électorales, a-t-il déclaré. Nous avons aussi voulu voir dans quelles mesures nous allons travailler avec la jeunesse pour que les échéances qui sont devant nous soient une réussite pour notre pays ».

 Des appels pour la candidature de Faure Gnassingbé

 Lors de cette rencontre, les jeunes ont lancé un appel  en faveur de la candidature du président Faure Gnassingbé, qui est dans son troisième mandat. Pour le président des sages du parti, reçu ce dimanche  sur une radio locale Faure Gnassingbé est le candidat naturel de leur parti. « Nous avons un candidat naturel qui est Faure Gnassingbé. C’est à lui que nous allons demander de défendre à nouveau nos couleurs lorsque la convention du parti va se tenir », a-t-il laissé entendre. Alors que des partis de l’opposition avancent des raisons de moral et appellent le numéro un du parti au pouvoir, M. Gnassingbé à ne pas se présenter pour un quatrième mandat, les cadres et jeunes UNIR, trouvent les argumentaires fantaisistes. Pour ces derniers, seul le président de la république a le dernier mot.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page