A la uneFinances

Togo : deuxième débat d’orientation budgétaire au Parlement

L’Assemblée nationale togolaise a ouvert mardi 22 septembre à Lomé, le deuxième débat d’orientation budgétaire (DOB) consacré aux grandes lignes du document de programmation budgétaire 2021-2023.  Objectif : discuter en amont de l’examen de la loi de finances 2021, des conditions, des outils et des moyens qui facilitent la soutenabilité à moyen terme des finances publiques.

Le débat d’orientation budgétaire résulte de la volonté politique des autorités togolaises d’être en phase avec les exigences de transparence et de gouvernance financières. Lors de la session sur le DOB,  les députés ont apporté des observations visant à mieux définir le cadrage macro-économique et budgétaire permettant d’améliorer les pratiques et les procédures d’élaboration et d’adoption du budget de l’État.

Autrement dit, il s’est agi d’un exercice qui  a consisté à éclairer et à renforcer le contrôle parlementaire et citoyen sur l’orientation des finances publiques.

LIre aussi-Togo : l’Assemblée nationale tient sa toute première session d’orientation budgétaire

« La  loi organique sur la loi des finances qui a été adoptée en 2014 a prévu que le gouvernement n’introduise plus la loi des finances pour une année donnée mais sous forme d’un document de programmation budgétaire et économique pluriannuel pour une période de trois ans », a souligné le député Mawoussi Djossou Semodji, Président de la Commission des finances et du développement économique cité par Unir.Tg. 

Ainsi, lors de la session du mardi, les députés ont débattu sur le document  qui sera soumis en plénière pour des  recommandations.

LIre aussi-Togo : l’Assemblée nationale se forme sur le débat d’orientation budgétaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page