Contenus sponsorisés

Togo : Denise Ali couronnée « Reine des sciences et technologies »

L’élève en classe de seconde CD au collège Chaminade de Kara (situé à 420 km au nord de Lomé), Denise Mangliwe Ali a remporté samedi 8 octobre 2022 à Lomé, le concours « reine des sciences et technologies ». L’initiative portée par la fondation Asaal a aussi désigné deux duchesses, Mikafui Olivia Lokossou  et Ornela Victoire Adjélé Wilson Bahun, respectivement première et deuxième.

C’est un coup d’essai qui vaut un coup de maître. La fondation Asaal dirigée par la députée Abira Bonfoh a mis les petits plats dans les grands pour offrir une soirée inoubliable aux douze filles finalistes, aux parents, invités, autorités gouvernementales, politiques et traditionnelles. Le projet lancé à l’intention des  élèves filles  de moins de 17 ans en classe de seconde scientifique (CD) au Lycée vise à célébrer et écrire  l’excellence au féminin.

« Les mutations qui s’opèrent dans nos sociétés nous engagent à soutenir l’école de la République qui a vocation d’être le portail d’une époque et le cœur du bouillonnement intellectuel et culturel. Il nous faut écrire l’excellence au féminin en stimulant l’intérêt des filles pour les sciences », a déclaré la présidente Abira Bonfoh en présence d’ Awa  Nana-Daboya, médiateur de la république et des députés dont Ibrahima Maimounatou, deuxième vice-présidente de l’Assemblée nationale togolaise. Et à la fin de  l’évaluation faite par des universitaires de haut rang, c’est l’élève Denise Mangliwe Ali  qui a été couronnée et empoche une somme de 5 millions de F Cfa.

« Je suis très contente d’être la reine des sciences et technologies et je puis vous assurer que le chemin n’a pas été facile, car nous avons été soumis à des épreuves écrites en maths, physique-chimie et avons effectué un oral  en français et anglais, a déclaré la Reine des sciences et technologies, qui rêve  de devenir une gynécologue. Mais l’objectif présent est de bosser dur pour décrocher mon bac ».

Lire aussi-Togo : 12 filles en lice pour le concours « Reine des sciences et technologies »

Cette dernière partage le tableau des gagnantes avec Mikafui Olivia Lokossou  et Ornela Victoire Adjélé Wilson Bahun, respectivement première et deuxième duchesse qui reçoivent 3 et 2 millions.

Les neuf  autres candidates, qui n’ont pas démérité, ont reçu chacune somme de 500 mille F Cfa. Des fonds qui seront logés dans des comptes créés dans une banque de la place et serviront à prendre en charge des dépenses scolaires des filles.

Pour l’occasion, la présidente Bonfoh a encouragé les filles togolaises à bâtir elles-mêmes leur avenir et à se frayer par le travail acharné, un chemin pour leur devenir.  « on ne naît pas femme, on le devient. Cette formule culte vous impose une construction identitaire patiente et rigoureuse sur fond de travail, d’audace et d’excellence. Vous portez en vous l’espoir de la République, celui de devenir ces femmes de sciences au parcours inspirant dont le Togo a et aura inéluctablement besoin », a-t-elle souligné.

Pour cette édition qui fera tâche d’huile, le jury a été  présidé par Dr Bafaï avec l’aide d’un huissier de justice dont la mission est de certifier le déroulement.

Lire aussi-Togo: Asaal initie la « Reine des sciences et technologies »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page