Développement

Togo : mobilisation autour des cours d’alphabétisation dans les plateaux

1710 jeunes bénéficiaires du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) dans la région des plateaux à 156 km de Lomé bénéficient des cours d’alphabétisation  destinés à renforcer leur capacité  à la tenue des documents de comptabilité simplifiée de leur affaire. L’enseignement est assuré par des Ongs et associations spécialisées et recrutées par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB).

Selon l’ANADEB, les cours  permettent aux  micro entrepreneurs non scolarisés  de tenir une comptabilité simplifiée de leur affaire notamment à pouvoir effectuer des opérations de base (additionner, diviser et multiplier), écrire les chiffres de base, lire et signer. Les cibles bénéficiaires ont les jeunes agés de 18 à 35 ans non scolarisés, déscolarisés, handicapés ou non bénéficiaires du projet.

La stratégie d’intervention de ces cours c’est le recrutement et la formation, l’ouverture des centres d’alphabétisation dans les villages bénéficiaires du projet, recyclage des alphabétiseurs.

« Etant donné qu’au Togo le programme d’alphabétisation est piloté au niveau national par le Ministère de l’action sociale, un suivi technique de l’alphabétisation des jeunes micros entrepreneurs est toujours assuré conjointement entre ANADEB et la Direction régionale en charge de ce programme », précise l’ANADEB.

Lire aussi-Togo : Ce que les cours d’alphabétisation ont changé chez Akakpo Ablavi

Les Activités génératrices de revenus (AGR) constituent le socle de la réussite du projet car la bonne exécution de ces AGR par les bénéficiaires garantit l’atteinte de l’objectif du projet à savoir aider les jeunes à sortir de la précarité économique. Pour que cela se réalise bien, il a été aussi prévu d’aider les bénéficiaires à travers un programme d’alphabétisation afin que ceux-ci puissent savoir écrire, compter, lire dans la mise en œuvre de ces AGR

Dans la région, ils sont 1710 jeunes dont 1346 femmes à bénéficier des cours dans 57 centres d’alphabétisation ouverts dans 41 villages soit 16 centres additionnels.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page