Economie

Participation du Togo à la première Foire commerciale intra-africaine au Caire (Egypte)

(24hinfo)-Laurent Coami Tamegnon, président du Conseil national du Patronat (CNP), Patrick Daté Têvi-Benissan, secrétaire général de la présidence Togolaise, la Chambre du commerce et d’industrie du Togo (CCIT) ainsi que quelques opérateurs économiques et hommes d’affaires Togolais prennent part depuis le 11 décembre à la foire Intra-Africaine, qui se déroule au Caire (Egypte) jusqu’au 17 décembre.

Cette foire a pour but de stimuler le commerce intra-africain et soutenir la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) dont l’accord avait été signé en mars 2018 par 44 chefs d’Etat et de gouvernement africains lors du sommet extraordinaire de l’UA à Kigali (Rwanda).

La Foire commerciale intra-africaine est la première du genre à être organisée sur le continent africain. Il s’agit d’une foire commerciale de 7 jours qui fournit une plateforme de partage d’informations sur le commerce, l’investissement et le marché en vue de permettre aux acheteurs et aux vendeurs, aux investisseurs et aux pays de se joindre, de discuter et de conclure des accords commerciaux.

Foire commerciale intra-africaine: Plus d’un millier d’exposants

L’IATF, qui représente un effort de collaboration important entre l’UA et l’Afreximbank, constitue une étape importante vers la réalisation des objectifs de la ZLECA laquelle s’étendra sur un marché unique de plus d’un (1) milliard de personnes.

Cette première édition est organisée au Caire suite à la signature de l’accord d’accueil entre l’Afreximbank, l’UA et le gouvernement égyptien en marge du Sommet de l’UA de mars dernier à Kigali.

Une analyse de l’Afreximbank montre que l’une des raisons pour lesquelles le commerce intra-africain est faible, aux environs de 15%, contre 59% en Europe, 51% en Asie et 37% en Amérique du Nord, réside dans le déficit d’accès à l’information sur le commerce et le marché du continent.

Parmi les initiatives proposées pour relever ce défi, l’Afreximbank a décidé d’organiser cette Foire commerciale intra-africaine tous les deux ans afin de fournir des informations sur le marché et le commerce et servir de contact entre les différents acteurs du commerce africain.

Lors de cette rencontre, a-t-on appris, le Togo fera comme à l’accoutumée lors des grandes rencontres de ce genre, la promotion de son nouveau plan national de développement, dont 65 % du financement proviendrait du secteur privé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :