Education

Togo : nouvelle grève de 72 heures dans l’éducation

En dépit des mises en garde  du ministre des enseignements primaire, secondaire et technique, Dodzi Kokoroko, les enseignants observent depuis mardi 29 mars une grève de 72 heures à l’appel du  Syndicat des enseignants du Togo (SET).

Selon le préavis envoyé au ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara, le  syndicat réclame notamment une prime mensuelle de logement de 50.000 FCFA au moins pour tout enseignant sans distinction, une allocation de mutation de 100.000 minimum pour les interrégionales et 60.000 pour les intra-régionales.

Ce mouvement fait suite à celui des 23 et 24 mars pour lesquels, le gouvernement avait annoncé une fermeté vis-à-vis des grévistes. Le ministre des enseignements primaire, secondaire et technique, Dodzi Kokoroko est même allé plus loin en annonçant une exclusion des « agitateurs » de la fonction enseignante.

Qu’adviendra-t-il dans les prochains jours?  Wait and see.

Lire aussi-Togo : la FESEN sursoit à sa grève des 10 et 11 novembre

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page