Faits divers

Braquage à Amoutiévé : 2 morts dont un enfant et 12 blessés

La tentative de braquage d’un convoi de fonds en route pour l’aéroport de Lomé au feu rouge d’Amoutiévé  a fait deux morts dont un mineur de 4 ans et douze blessés dont six soldats escortes.

C’est un lundi 24 octobre noir pour les forces de défense et de sécurité et la population. Selon le ministre de la sécurité, général Yark Damehane, un convoi composé d’un véhicule transportant des fonds, d’un véhicule et de motos d’escorte des éléments des services de sécurité est tombé aux environs de 11 heures TU dans un embuscade tendu par six braqueurs à dos de motos au feu rouge d’Amoutiévé non loin du carrefour Deckon.

Dans leur tentative de prise de contrôle du véhicule, il y a eu des échanges de coups de feu qui ont  causé la mort de deux personnes, un élément de l’escorte et un mineur de 4 ans et blessé par arme à feu de 12 personnes à savoir 6 éléments des forces de sécurité et 6 civiles.

« Les blessés sont évacués au CHU Sylvanus Olympio où ils sont pris en charge en soins intensifs aux urgences », indique le ministre dans un communiqué.

Malgré ce fait, les éléments du convoyage ont réussi à poursuivre leur mission jusqu’à destination et une enquête est ouverte pour faire la lumière sur cette tentative de braquage.  Le ministre présente au nom du gouvernement, sa compassion et ses condoléances aux familles éplorées et  souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Il  invite les populations à plus de vigilance et de collaboration avec les forces de défense et de sécurité à l’approche de ces périodes de fin d’années pour mettre hors d’état de nuire les délinquants de tout genre qui perturbent la quiétude des populations.

Lire aussi-Lomé : des coups de feu entendus au carrefour Deckon

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page